General Motors et le pétrole soutiennent Wall Street

La Bourse de New York a fini en hausse de 0,55% vendredi, l'indice Dow Jones gagnant 46,91 points à 8.515,39 grâce à la perspective d'une aide pour GMAC, spécialiste du crédit auto pour les clients de General Motors, et au rebond du brut qui a profité aux valeurs de l'énergie.

3 mn

Coincée entre les fêtes de Noël et le week end, la journée de vendredi a été calme à la Bourse de New York. Les marchés européens étant fermés, les échanges ont donc été limités ce jour. Mais au final Wall Street a maintenu l'esprit de Noël et terminé la séance sur un gain de 0,56% pour le Dow Jones à 8.515, 55 points. Pour sa part, le Nasdaq, à dominante technologique, a terminé également dans le vert à 1.530,24 points (+0,35%). Enfin, L'indice élargi Standard & Poor's  a avancé quant à lui de 0,54% (4,65 point), à 872,80 points.

Alors que mercredi, la Bourse new-yorkaise avait été tirée par les valeurs financières, aujourd'hui elle a été soutenue par l'annonce du changement de statut accordé à GMAC. Détenue majoritairement par le fonds Cerberus, GMAC, la filiale de financement des achats de voitures du constructeur General Motors, a obtenu le statut de banque par le Trésor américain. Elle est donc éligible aux aides du plan Paulson. Sans ce cadeau, GM aurait, sans nul doute, fait un nouveau pas en avant vers le précipice. GM va, par ailleurs, ramener sa participation dans GMAC de 49% à 10%. Des nouvelles positives qui permettent au constructeur automobile de terminer la séance sur un gain de 12,62% à 3,66 dollars. Il y a bien longtemps que GM n'avait pas été à pareille fête, le titre subissant régulièrement des baisses proches de 15% ces dernières séances. Dans son sillage, Ford a lui aussi participé à l'euphorie en s'adjugeant 8,53% à 2,29 dollars. 

ExxonMobil, poids lourd du Dow Jones, a avancé de 1,86%, réagissant positivement à la hausse des prix du pétrole. Après avoir chuté de plus de 9% mercredi, le brut léger américain a rebondi gagnant près de 6,7% ce vendredi. 

L'autre bonne nouvelle est venue du secteur technologique. Amazon annonce une saison "record" pour les fêtes de fin d'année, contrairement à d'autres distributeurs de l'économie réelle. Le libraire en ligne a terminé sur une légère progression à 51,78 dollars (+0,66%), après avoir gagné plus de 4% en cours de séance. Le géant de la distribution Wal-Mart n'a pas trop souffert des mauvais chiffres autour du commerce de détail qui aurait baisser entre 2 et 4% durant la période des fêtes. Le distributeur a par ailleurs annoncé qu'il allait commercialiser dès dimanche l' Iphone d'Apple dans ses magasins. Toutefois Wal-Mart a choisi de ne pas faire de ristournes particulières. Le titre a grapillé 0,64%. Mais les autres valeurs de la distribution ont été bien moins orientées: les ventes d'articles de luxe ayant  particulièrement souffert (-34%),  l'action de la chaîne de grands magasins Saks  a perdu 1,8%, tandis que Macy's a fini en
repli de 2,5%.

Le  groupe canadien RIM, Research in Motion, a annoncé mercredi le lancement de poursuites à l'encontre de Motorola. Le fabricant du BlackBerry reproche à Motorola de l'empêcher de recruter ses salariés ou ceux qu'il a licenciés. Research in Motion recule de 0,44% à 40,84 dollars. Mais Motorola est recherché et gagne 2,79 % à 4,05 dollars.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
selon Reuters, les Bourses européennes toucheraient le fond fin 2009 (REUTERS, 24.12.2008, 13:14) : Les valeurs européennes baisseront encore l'année prochaine et, même si la volatilité devrait s'atténuer, il faudra sans doute attendre la fin 2009 po...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.