La Bourse de Paris reste bien orientée

 |   |  525  mots
Le CAC 40 progresse en début d'après-midi de plus de 0,5%. Le secteur bancaire rassure après les annonces de Barclays, BNP Paribas et l'alliance Société Générale - Crédit Agricole.

La Bourse de Paris reste dans le vert à la mi-séance. Le CAC prend 0,55% à 2.865 points, soutenu par le rebond des valeurs bancaires. Le CAC a cependant légèrement ralentit sa progression depuis quelques minutes.

 

Les banques s'envolent à Paris, après l'annonce rassurante de la britannique Barclays. BNP Paribas signe la meilleure progression du CAC à la mi-séance avec un bond de 9,3% à 23euros36.

Ce matin, l'établissement a annoncé prévoir un bénéfice net de 3 milliards d'euros en 2008. Cependant, il table sur une perte de 1,4 milliard pour le seul quatrième trimestre. Il envisage également une émission d'actions de préférence sans droit de vote dans le cadre de la deuxième phase du plan de soutien aux banques. Crédit Agricole prend 9,25% à 8,30 euros et Société Générale est en hausse de 5,9% à 29 euros. Les deux groupes ont annoncé le rapprochement de leurs entités de gestion d'actifs dans une société commune. Dexia signe une hausse de 4,8% à 2euros62. Sur le SRD en revanche, Natixis vient de repasser dans le rouge: -1,4% à 1,07 euro.

 

Dans l'assurance, Axa est également nettement dans le vert: +3,51% à 11,80 euros. Pourtant, le groupe est particulièrement concerné par la tempête qui a frappé le Sud-Ouest de la France ce week-end. Sur le reste du SRD, CNP Assurances recule de 0,15% à 46,84 euros. Et le réassureur Scor enregistre un repli de 3,57% à 14,45 euros.

 

On revient sur les hausses avec un bon début de journée pour STMicroElectronics: +2,79% à 4,13 euros. Le titre bénéficie d'une hausse de la recommandation d'Exane.

 

EADS gagne 0,87% à 12,71 euros. Le gouvernement français devrait venir en aide à Airbus, la filiale du groupe européen. Les Echos affirment que l'Etat va débloquer 5 milliards d'euros pour aider au financement des compagnies aériennes clientes d'Airbus.

Total, la première capitalisation du CAC, prend 1,76% à 36,70 euros, malgré le recul des cours du pétrole. Le titre bénéficie de la hausse de recommandation de Merrill Lynch. Mais chez les valeurs parapétrolières, Vallourec cède 0,6% à 73,22 euros. Sur le reste du SRD, Technip est en hausse de 2,66% à 22,56 euros. Et CGG Veritas prend 4,16% à 9,27 euros.

 

Toujours sur le SRD, Publicis progresse de 0,85% à 17,21 euros. Le groupe de publicité a raflé le budget publicitaire de Carrefour, le deuxième annonceur français. Auparavant, Havas détenait ce budget: le titre abandonne 0,4% à 1,45 euro.

 

On continue avec les baisses du CAC 40 : Michelin subit le plus fort repli de la mi-journée: -3,6% à 29,83 euros. Peugeot se replie de 1% à 11,65 euros. Renault perd 0,07% à 14,09 euros. Son allié Nissan devrait publier une perte d'exploitation de 872 millions d'euros pour son exercice 2008/2009 selon la presse japonaise.

 

Alstom est mal orienté depuis ce matin: -2,96% à 34,75 euros.

France Télécom abandonne 2,36% à 18,65 euros. Le groupe subit les conséquences de la tempête de ce week-end dans le Sud-Ouest. Près de 200.000 foyers y sont encore privés de téléphone.

 

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut se replient légèrement. Le baril de WTI américain s'échange contre 46,05 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 48 dollars tout rond.

 

Du côté des devises: l'euro vaut 1,2974 dollar.

 

(également disponible en vidéo)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :