Le CAC termine dans le rouge sous l'effet de prises de bénéfices

 |   |  377  mots
C'est une séance placée sous le signe des prises de bénéfices que vient de vivre la Bourse de Paris. A la clôture, le CAC affiche un recul de 2,15% à 3.010 points.

Le secteur automobile est particulièrement mal orienté. Renault rechute de 8,59% à 14,85 euros. C'est le plus fort repli du CAC depuis ce matin. La marque au losange a annoncé qu'elle va réduire sa production en Espagne et supprimer 400 emplois temporaires. Peugeot recule de 2,6% à 13,07 euros et Michelin enregistre un repli de 1,36% à 30,53 euros.

Le recul des cours du brut ne favorise pas les valeurs en lien avec les matières premières. Le sidérurgiste ArcelorMittal abandonne ainsi 7,23% à 18,73 euros. Et sur le SRD, le groupe minier Eramet lâche 5,4% à 133,45 euros.

Après leur rally des derniers jours, les banques marquent une nette pause, victimes notamment de prises de bénéfices. BNP Paribas abandonne 2,14% à 29,50 euros. La banque a vu sa note de crédit de long terme abaissée par Standard & Poor's. Crédit Agricole perd 1,35% à 9,91 euros. La direction de la banque verte dément "catégoriquement" les information du site Internet de l'Expansion annonçant le départ de George Pauget, le directeur général du groupe. Société Générale se replie de 3,33% à 33,24 euros, Dexia recule de 2,04% à 2,65 euros. La Banque Postale a démenti des rumeurs de rapprochement avec son homologue franco-belge. Enfin, sur le reste du SRD, Natixis cède 1,27% à 1,17 euro.

Après un début de séance nettement dans le vert, Essilor est reparti à la baisse, reculant de 2,83% à 29,54 euros. Le groupe d'optique a vu son chiffre d'affaires augmenter en 2008, mais il a enregistré un violent ralentissement de son activité au quatrième trimestre.

Et sur le SRD, Thomson a plongé de 15,7% à 1,10 euro. Le groupe est obligé de renégocier avec ses créanciers.

Du côté des hausses, Suez Environnement tire son épingle du jeu avec une progression de 3,49% à 12,16 euros, la plus forte de l'indice aujourd'hui. Le groupe a réussi à maintenir sa marge d'exploitation en 2008.

Air Liquide est resté dans le vert toute la journée et prend 0,08% à la clôture, à 58,35 euros. Bonne performance également pour la foncière Unibail-Rodamco, qui gagne 2,82% à 105,10 euros.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut repartent à la baisse. Le baril de WTI américain s'échange contre 41,29 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 45,07 dollars.

Du côté des devises: l'euro vaut 1,3039 dollar.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :