La Bourse de Paris repasse au dessus des 3.300 points

 |   |  449  mots
La Bourse de Paris termine une nouvelle fois dans le vert, dans le sillage de la hausse à Wall Street. A la clôture, le CAC 40 progresse de 0,87% et repasse au dessus des 3.300 points, à 3.303 points précisément.

La journée a été faste pour Air France-KLM qui termine sur un gain de 11,44% à 11,30 euros. La compagnie a publié hier soir une perte nette de 814 millions d'euros en 2008-2009, la première depuis la fusion entre Air France et KLM en 2003. Mais la perte d'exploitation de 129 millions d'euros est moins importante que prévu. Le titre profite aussi d'une hausse de recommandation d'Oddo. Il faut noter par ailleurs qu'Air France-KLM a aussi annoncé ce matin la création d'une coentreprise avec l'américaine Delta sur les liaisons transatlantiques.

 

ArcelorMittal a aussi continué sa course dans le vert. Le titre profite de l?optimisme des marchés et progresse de 5,64% à 22,68 euros.

 

Le secteur automobile est encore une fois bien orienté. Michelin bondit de 4,82% à 43,14 euros. Peugeot progresse de 3% à 18,74 euros et Renault gagne 2,07% à 25,84 euros.

Egalement dans le vert, Air Liquide termine sur une nette progression de 4,96% à 66 euros.

De son côté, EDF avance de 2,54% à 37,55 euros. Le groupe a confirmé envisager un emprunt auprès des épargnants particuliers.

Du côté des baisses, c?est BNP Paribas qui signe le plus fort repli du CAC. Le titre recule de 2,9% à 45,07 euros après avoir enregistré quatre séances consécutives de hausse.

Accor termine aussi sur un net repli de 2,46% à 32,67 euros en raison de prises de bénéfices. Il a en effet pris plus de 11% depuis lundi.

Le secteur du luxe est également mal orienté. LVMH cède 1,73% à 60,07 euros. Et PPR baisse de 0,22% à 60,66 euros.

Sur le reste du SRD, le plongeon est sévère pour Thomson qui subit des rumeurs sur un éventuel dépôt de bilan. Le groupe a réagi : il affirme être toujours en négociations "constructives" avec ses créanciers pour la restructuration de sa dette. Ce soir, l?action chute de 15,82% à 79 centimes d?euros.

A l?inverse, Atos Origin bondit encore de 10,9% à 25,99 euros. L?action profite d?un fort relèvement d?objectif de cours de la part de Goldman Sachs.

Sur les marchés pétroliers, les cours du pétrole sont revenus à leur plus haut niveau depuis 6 mois. La hausse s?est même accélérée avec la publication d?une baisse plus forte que prévu des stocks hebdomadaires américains. Ce soir, le baril de WTI s?échange au dessus des 61 dollars à New York, à 61,51 dollars. Le baril de Brent de la Mer du Nord vaut lui 60,19 dollars.

Dans le même temps, l?euro flambe face au billet vert. Le gouvernement américain va procéder avant juillet au rachat des actifs toxiques des banques. Cette annonce a fait bondir l?euro au dessus de 1,37 dollar. 1 euro vaut 1,3771 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :