Saint-Gobain affecté par les mauvais résultats de Wolseley

 |   |  212  mots
L'action Saint-Gobain accuse la plus forte baisse du CAC 40 jeudi à la Bourse après que son concurrent britannique dans dans les matériaux de construction, Wolseley a annoncé une chute de 80% de ses profits sur neuf mois. Les mauvais chiffres de l'immobilier et la construction en France ont pesé sur la plupart des valeurs liées à ces activités.

L'action Saint-Gobain accuse la plus forte baisse du CAC 40 jeudi  à la Bourse après que son concurrent britannique dans dans les matériaux de construction, Wolseley  a annoncé une chute de 80% de ses profits sur neuf mois.

Les mauvais chiffres de l'immobilier et la construction en France ont pesé sur la plupart des valeurs liées à ces activités.

D'autres professionnels estiment aussi que la chute de plus de 12% du titre Wolseley à la Bourse de Londres explique la dégringolade de Saint-Gobain mais ils ajoutent que l'annonce par Eurazeo de la cession d'une partie de ses actions Danone relance les craintes sur les valeurs dont les principaux actionnaires sont des holdings cherchant à améliorer leur trésorerie et réduire leur dette.

Si Wendel, qui détient 18,5% de Saint-Gobain, multiplie les déclarations rassurantes sur le caractère stratégique de cette participation, certains professionnels n'excluent pas des dégagements à l'occasion de hausses. Ils jugent la structure de bilan de Saint-Gobain "bancale" et n'excluent pas de grosses difficultés pour ce groupe dans les deux ans à venir.

Le titre Saint-Gobain, qui concentre le plus gros volume de la cote, a chuté ce jeudi de 6,56%, accusant la plus forte baisse du CAC et du SRD tandis que l'indice parisien a perdu moins de  1%.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :