Le bénéfice sur neuf mois de Wolseley plonge de 80%

 |   |  168  mots
Le spécialiste britannique du chauffage et de la plomberie multiplie les plans sociaux, mais son bénéfice continue de s'effondrer. Sur neuf mois, il a plongé de 80%.

L'excédent brut d'exploitation du britannique Wolseley illustre bien la situation du numéro un mondial de la plomberie et du chauffage. Sur les neuf derniers mois, il a plongé de 80% à 72 millions de livres (82,75 millions d'euros), tandis que le chiffre d'affaires du groupe se maintenait relativement stable à 12 milliards de livres (13,8 milliards d'euros).

L'entreprise est touchée de plein fouet par l'effondrement de l'activité dans le secteur immobilier, sur ces deux marchés principaux: les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Les perspectives du groupe sont particulièrement pessimistes. Selon son PDG, Chip Hornsby, rien de positif ne devrait se produire avant la fin de l'année. La reprise se fera au mieux en 2010 d'après le groupe.

En attendant, Wolseley multiplie les plans sociaux. Depuis neuf mois, il a supprimé 13.750 postes, dont 3.500 entre février et avril seulement. Au total, le groupe prévoit de réaliser 511 millions de livres (590 millions d'euros) d'économies par an grâce à cette réduction de sa masse salariale.

 

(retrouvez le communiqué de Wolseley).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :