La Bourse de Paris ouvre légèrement dans le rouge

 |   |  288  mots
La Bourse de Paris entame la séance sur une note négative. A 10 heures, le CAC 40 recule de 0,17% à 3.310 points.

Sur le front des valeurs, c'est Saint Gobain qui signe le plus fort repli dans la matinée. Le titre abandonne 1,34% à 25,82 euros. Crédit Agricole recule aussi de 1,13% à 10,92 euros.

Total, la première pondération du CAC, pèse également sur la tendance avec une baisse de 1,11% à 41,15 euros, et ce malgré des cours du pétrole toujours au dessus des 71 dollars. Total est par ailleurs passé sous la barre des 10% dans le capital de Sanofi-Aventis. Le titre du groupe pharmaceutique est dans le vert. Le titre gagne 0,34% à 46,02 euros.

On reste sur les hausses avec EADS. Le titre s'apprécie de 1,7% à 11,36 euros. Airbus, la filiale du groupe européen, indique n?avoir aucune intention de clouer au sol ses avions A330 et A340. Ces derniers sont dans le collimateur depuis la catastrophe du vol Rio-Paris d?Air France.

Dexia poursuit sa progression d?hier et gagne encore 1,41% à 5,91 euros.

De son côté, Schneider Electric grimpe de 1,3% à 54,60 euros, portée par un relèvement de recommandation de Goldman Sachs qui conseille maintenant d'acheter la valeur.

Sur le SBF 120, Valeo bondit de 6,62% à 14,98 euros. Bank of America a relevé sa recommandation sur le titre.

A l?inverse, Club Méditerranée recule de 1,89% à 9,38 euros après la publication de résultats décevants pour le premier semestre clos fin avril.

Sur le marché des devises, l?euro évolue ce matin juste en dessous de 1,40 dollar. 1 euro vaut 1,3993 dollar. Sur les marchés du pétrole, les cours de l'or noir évoluent pour leur part toujours au dessus des 71 dollars. Le baril de WTI américain s?échange contre 71,71 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord vaut, lui, 71,07 dollars.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :