La Bourse de Paris sans relief ni volumes

 |   |  455  mots
A la clôture, le CAC 40 recule de seulement 0,01% à 3.450 points. Avec moins de deux milliards d'euros d'échanges.

La Bourse de Paris termine à l'équilibre ce soir au terme d'une séance très volatile. Le volume d'affaires reste en effet toujours très faible, sous les deux milliards d'euros. Et l'optimisme de rigueur encore la semaine dernière sur l'économie semble être bel et bien retombé. A la clôture, le CAC 40 recule de seulement 0,01% à 3.450 points.

C'est GDF Suez qui réalise la meilleure performance de l'indice parisien : +2,55% à 27,94 euros. EDF est aussi bien orienté, en hausse de 1,61% à 34,95 euros.

Dans leur ensemble, les valeurs défensives ont bien résisté aujourd'hui. Essilor gagne 1,13% à 37,43 euros. Air Liquide progresse de 0,89% à 72,41euros.

De son côté, Sanofi-Aventis prend 1,24% à 45,44 euros. La justice américaine va réexaminer le brevet du Plavix qui doit normalement expirer en 2011. Le groupe espère une prolongation de six mois. L'anticoagulant Plavix est le deuxième médicament le plus vendu au monde.

Crédit Agricole termine sur une belle progression de 2,49% à 11,31 euros. Rappelons que la banque doit publier la semaine prochaine ses résultats trimestriels.

La tendance est restée positive aussi sur Natixis, qui affiche trois séances consécutives de hausse :  +1,73% à 2,35 euros sur le SBF 120. Les investisseurs sont plutôt optimistes avant l'annonce des résultats jeudi prochain.

A l'inverse, Dexia, qui doit aussi publier ses comptes la semaine prochaine, reste dans le rouge : -0,89% à 6,22 euros. Deutsche Bank a dégradé sa recommandation sur le titre.

BNP Paribas et Société Générale affichent également ce soir des replis de l'ordre de 1%.

On reste sur les baisses avec Vinci qui signe le plus fort repli du CAC : -2,18% à 34,81 euros.

Les dégagements ont été nombreux aussi sur le secteur automobile. Peugeot recule de 2,08% à 19,75 euros. Renault cède 1,18% à 31,47 euros et Michelin -0,85% à 49,54 euros.

Parmi les plus fortes hausses hier, Alcatel-Lucent a fait les frais de prises de bénéfices : -2,06% à 2,32 euros.

Sur le reste du SRD, Rhodia décroche de 3,66% à 7,68 euros. L'action est victime d'une dégradation de recommandation de Credit Suisse.

Sodexo termine aussi nettement dans le rouge : -1,85% à 36,41euros. Le groupe de restauration collective a racheté la société américaine Comfort Keepers, spécialisée dans les services non médicaux à domicile pour les personnes âgées et dépendantes.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut sont repartis en forte hausse après la publication d'une chute surprise des stocks hebdomadaires américains. Le baril de WTI américain revient au niveau des 71 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord vaut lui 73,50 dollars

Du côté des devises, l'euro progresse aussi nettement face au billet vert pour repasser au dessus de 1,42 dollar. L'euro vaut 1,4220 dollar.

(Flash boursier également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :