Paris se redresse dans le sillage de Wall Street

 |   |  464  mots
Le très bon indice de confiance des consommateurs américains ne profite pas seulement à Wall Street. Le CAC 40, l'indice phare de la Bourse de Paris, a terminé en hausse de 0,78% à 3.681 points, après avoir touché un nouveau plus haut depuis de l'année en séance à 3.689 points.

La Bourse de Paris s'est redressée en début d'après-midi dans le sillage de Wall Street et du très bon indice de confiance des consommateurs américains. A la clôture, le CAC avance de 0,78% à 3.681 points.

 

Les valeurs défensives ont été plébiscitées toute la journée. C'est l'Oréal, finalement, qui signe la meilleure performance avec un bond de 5,09% à 64,43 euros. La valeur est suivie de France Télécom dont le gain s'élève à 3,74% à 18,45 euros.

Carrefour enregistre une progression plus modérée mais tout de même notable: 1,23% à 32,42 euros. La hausse est identique pour Pernod-Ricard dont le titre termine à 54,12 euros.

 

Vivendi signe également une belle séance. La valeur prend 2,86% à 19,41 euros. Pour cette dernière, il faut noter que Credit Suisse a confirmé sa recommandation d'achat sur la valeur ainsi que son objectif de cours. Le broker estime que Vivendi occupe une position solide dans son secteur.

 

 

Avec une hausse de 2,25% à 28,15 euros, le groupe de médias Lagardère apparaît également bien orienté. Ajoutons que le groupe publiera ses résultats semestriels jeudi.

 

Les spécialistes des matériaux de construction Saint Gobain et Lafarge réalisent encore une belle séance. Saint-Gobain avance de 2,84% à 33,63 euros et Lafarge de 1,28% à 59,55 euros.

 

Dexia surperforme l'indice bancaire et prend 2,17% à 6,50 euros. La banque franco-belge va publier ses résultats semestriels demain mercredi. Pour sa part, Natixis n'a pas été coté ce mardi à la demande de la direction du groupe. La banque a avancé la publication de ses résultats trimestriels à demain matin.

 

 

 

Sur le SBF 120, Gemalto bondit de 8,74% à 29 euros. Le spécialiste de la sécurité a publié des performances très solides au deuxième trimestre, avec notamment une hausse de plus de 7% de son bénéfice d'exploitation.

 

Du côté des baisses, Axa glisse en fin de journée et enregistre le plus fort recul. Le titre perd 0,71% à 16 euros.

 

ArcelorMittal a quant à lui été victime de prises de bénéfices depuis l'ouverture. A la clôture, le sidérurgiste cède 0,65% à 26,04 euros.

 

BNP Paribas est également mal orientée. La banque abandonne 0,59% à 58,65 euros. Les banquiers français sont actuellement reçus par Nicolas Sarkozy au sujet des rémunérations dans le secteur. Le président de la République va leur demander d'avoir un comportement exemplaire. Rappelons que c'est la provision d'1 milliard d'euros réalisée par BNP Paribas cet été pour payer des bonus à ses salariés qui a relancé le débat sur les salaires variables de la profession en France.

 

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI américain s'échange contre 74 dollars tout rond et celui de Brent de la mer du Nord contre 73,44 dollars. Côté devises, l'euro remonte à 1,4333 dollar.

 

(également disponible en vidéo)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :