Havas bondit en Bourse, ses résultats jugés meilleurs que prévu

 |  | 252 mots
Lecture 1 min.
L'action a bondit de près de 12% ce mardi. Le premier semestre du publicitaire français présidé par Vincent Bolloré a pourtant connu un bénéfice net en chute de 18,7% sur un an et une croissance organique en repli de 9,2%. C'est bien plus que son concurrent Publicis.

C'est un bénéfice net de 40 millions d'euros qu'a publié  lundi soir Havas, septième groupe mondial de publicité (par le chiffre d'affaires), pour son premier semestre. Comparé aux 49 millions d'euros enregistrés un an plus tôt, la baisse est de 18,7%. Hors plus-value dégagée le premier semestre 2008 par la cession de McKinney, le bénéfice net est stable, explique le groupe dans son communiqué.

Du coup, le titre s'est envolé ce mardi de plus de 10% (11,94% à 2,38 euros), le marché estimant ces résultats meilleurs que prévu.

Pourtant, le bénéfice opérationnel courant s'établit à 71 millions d'euros contre 82 millions un an auparavant, soit 13,1% de moins. La marge opérationnelle courante recule moins sensiblement pour ressortir à 10,2% du chiffre d'affaires.

Avec un chiffre d'affaires de 700 millions d'euros, Havas voit son activité décroitre de 7,4% par rapport au premier semestre 2008 et cette dégradation s'accentue lorsqu'on regarde l'activité du groupe à périmètre comparable, élément clé du secteur. En effet, la croissance organique connaît un repli de 9,2%. Ce repli est nettement plus fort que celui qu'accuse son concurrent français Publicis sur la même période, à savoir 6,6%. C'est également plus accentué que le recul du numéro un mondial, le britannique WPP.

En revanche, Havas est parvenu à réduire presque de moitié sa dette financière dette passée au 30 juin 2009 à 179 millions d'euros contre 340 million sun an plus tôt.

Le groupe ne fournit aucune perspective, ni  pour le trimestre suivant, ni pour l'ensemble de l'exercice.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :