La Bourse de Paris retrouve les 3.800 points

 |   |  473  mots
Revigorée par l'ouverture positive des marchés américains, la Bourse de Paris s'inscrit en nette hausse en fin d'après-midi après avoir affiché une note prudente.

Revenue à l'équilibre à mi-séance, la Bourse de Paris s'est finalement orientée en nette progression après l'ouverture en hausse de Wall Street. Le CAC 40 progresse peu après 16h de 1,7 % et repasse le seuil des 3.800 points (3.803 points).

Sur le front des valeurs, la baisse des cours du pétrole pénalise les valeurs du secteur. Technip recule de 2,36% à 41,62 euros : c'est la plus forte baisse du CAC 40 à la mi-journée.

Vallourec baisse aussi de 2,25% à 114,45 euros. L'action souffre par ailleurs des déclarations du président du directoire Philippe Crouzet. Ce dernier a indiqué au quotidien "Les Echos" s'attendre à une baisse significative de la marge opérationnelle pour les prochains trimestres.

Pernod Ricard fait lui aussi grise mine. La valeur perd 2,14% à 52,68 euros. ING est passé à vendre sur la valeur.

Egalement dans le rouge, Michelin recule de 1,2% à 53,91 euros. Selon "La Lettre de l'Expansion", le groupe aurait réduit ses prévisions de ventes de pneumatiques. Le reste du secteur automobile évolue également en baisse. Peugeot cède 1,7% à 20,66 euros et Renault 1,5%, à 30,67 euros.

Le secteur bancaire est également délaissé par les investisseurs après le sommet du G20. Crédit Agricole abandonne 1,3%, Dexia perd 1,2%, et BNP Paribas recule de 1,2%. La banque a confirmé qu'elle allait fermer ses filiales dans les paradis fiscaux figurant sur la liste grise de l'OCDE.

Après une ouverture dans le vert, Veolia est repassé en territoire négatif ( -1,06% à 25,65 euros). Henri Proglio, le PDG du groupe, a officiellement été nommé à la tête d'EDF. Il devrait néanmoins conserver des fonctions non exécutives chez Veolia.

Pour sa part, l'action EDF est dans le vert et bondit même de 1,26% à 39,42 euros. C'est l'une des plus fortes hausses du CAC 40. L'action est seulement devancée par STMicroélectronics qui s'adjuge 1,5% à 6,39 euros.

Egalement dans le vert,  GDF Suez, qui prend 1% à 29,89 euros. Le groupe a annoncé un nouveau contrat écologique en Chine. De plus, les prix du gaz ne devraient pas baisser au 1er octobre.

Carrefour est aussi bien orienté. La valeur gagne 1% à 31,14 euros. Selon "Le Monde" daté de mardi, les deux principaux actionnaires, Colony Capital et Bernard Arnault, auraient demandé au distributeur de céder ses activités dans les pays émergents.

Sur le SBF 120, Club Méditerranée continue de progresser après avoir bondi de près de 10% vendredi. L'action gagne encore 1,03% à 16,20 euros. L'homme d'affaires Christian Audigier souhaite s'associer à Bernard Tapie et investir de 5 à 10 millions d'euros dans le groupe de tourisme.

On note beaucoup de spéculations autour du dollar. Le billet vert est tombé à des plus bas face au yen, mais au contraire se renforce face à l'euro : 1 euro vaut ainsi 1,4633 dollar. Les cours du pétrole sont donc en baisse. Le baril de WTI américain s'échange contre 65,69 dollars. Le baril de Brent de la Mer du Nord vaut 64,78 dollars.

(Egalement disponible en vidéo sur latribune.fr)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :