AMD bondit après les poursuites engagées contre Intel

 |   |  187  mots
Le titre du second fabricant mondial de microprocesseurs profite de l'ouverture d'une enquête des autorités américaines de la concurrence sur des possibles abus de position dominante du leader du marché.

AMD bondit de plus de 5% ce mercredi à Wall Street après que la Commission fédérale du commerce américaine (FTC), gardienne du respect des règles de concurrence, a annoncé qu'elle poursuivait Intel. La FTC accuse le groupe d'avoir mené une "campagne systématique" destinée à éliminer ses rivaux du marché.

Le 12 novembre dernier, Intel, numéro un mondial des microprocesseurs avait accepté de verser 1,25 milliard de dollars à son concurrent et compatriote à l'issue d'un accord à l'amiable. L'affaire, qui portait sur des brevets et des pratiques (aux Etats-Unis et en Asie) jugées anti-concurrentielles par AMD, semblait donc close. A condition toutefois de voir la justice entériner l'accord. Mais la FTC en a décidé autrement et maintient la pression sur Intel.

L'ouverture de poursuites envers Intel laisse à penser que les autorités américaines ne sont pas satisfaites du montant des réparations que devra payer le groupe (au regard du 1,5 milliard de dollars d'amendes et de dommages infligé par la Commission européenne). AMD peut donc espérer récupérer une somme d'argent plus importante. Ce que les marchés apprécient.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :