Nouvelle hausse à la Bourse de Paris

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris poursuit son "rally" pour ce début de la dernière semaine de l'année. A l'ouverture, le CAC 40 progresse de 0,7% à 3.940 points.

L'indice parisien est donc toujours en route pour les 4.000 points dans des volumes qui restent toutefois faibles. A noter qu'en Europe, le Dax de Francfort est, lui, revenu au-dessus des 6.000 points, pour la première fois depuis la chute de Lehman Brothers en septembre 2008.

Sur le front des valeurs, Dexia prend la tête du CAC 40 avec un gain de 1,8% à 4,53 euros. L'ensemble du secteur financier évolue dans le vert mais dans des progressions plus faibles.

On retiendra en particulier Société générale (+0,4% à 48,71 euros). L'homme d'affaires russe Vladimir Potanine, actionnaire du géant minier Norilsk Nickel, a déclaré qu'il pourrait prendre une participation minoritaire dans la banque après 2010.

Les valeurs cycliques sont recherchées. Saint-Gobain prend 1,4% à 38,10 euros. ArcelorMittal gagne 1,3% et Schneider Electric 1,2%.

Le secteur automobile évolue également dans le vert. Selon Les Echos, les immatriculations de voitures neuves en France vont s'établir à plus de 2 millions en 2009, soit la meilleure année depuis 2001. Le titre Peugeot progresse ce matin de 1,2% à 23,75 euros. L'action Renault prend 0,2% à 36,03 euros.

GDF Suez, EDF et Total sont bien orientés malgré l'échec d'un gros contrat nucléaire aux Emirats Arabes Unis pour lequel les trois groupes étaient réunis en consortium. Le quatrième partenaire, le groupe public nucléaire Areva, est le seul à être sanctionné. Le certificat d'investissement, coté au SBF 120, plonge de 2,7% à 341,50 euros.

Sur le CAC 40, il n'y a que trois valeurs dans le rouge. Le plus fort repli est signé Essilor, de 0,4% à 41,62 euros. Le titre est pénalisé par son caractère défensif, tout comme LVMH qui cède également 0,06% à 77,85 euros.

Dans le rouge, EADS perd 0,3% à 13,57 euros. L'action est victime du redressement de l'euro face au dollar. La monnaie européenne est revenue à près de 1,44 dollar : 1 euro pour 1,4386 dollar précisément.

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI s'échange contre 77,97 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord contre 76,46 dollars.

(point boursier également en vidéo sur le site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :