Safran en hausse malgré un recul de sa croissance trimestrielle

 |   |  320  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le spécialiste de l'aéronautique de la défense et de la sécurité annonce, ce mardi, un chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2010 en baisse de 2,5%. Cependant, il confirme ses prévisions 2010. Il se déclare également optimiste quant à la reprise de SNPE Matériaux Energétiques. En Bourse, le titre gagne 1,08%.

Safran, le spécialiste de l'aéronautique, de la défense et de la sécurité a publié un chiffre d'affaires en recul de 2,5% à 2,42 milliards d'euros au cours de la période janvier-mars. Hors effets de change et d'acquisitions, il marque une diminution de 3%.

Les ventes des branches défense et sécurité ont progressé respectivement de 2,9% et de 9,3%. En revanche,  celles des divisions propulsion aéronautique et spatiale ont reculé de 1,7% et celles de la branche équipements aéronautiques se sont affichées en baisse de 9,6%.

Concernant, les perspectives de l'exercices 2010, le groupe a confirmé ses prévisions. En février, Safran avait notamment déclaré viser un chiffre d'affaires 2010 voisin de celui de 2009 et une croissance modérée du résultat opérationnel courant sur la base d'un euro à 1,46 dollar en moyenne.

"Les performances réalisées au premier trimestre et les tendances positives actuellement observées sur nos marchés permettent de confirmer nos prévisions annoncées pour l'ensemble de l'année 2010 et de réitérer notre confiance quant à 2011 et au delà", a déclaré Jean-Paul Herteman, président du directoire de Safran.

Par ailleurs, le groupes s'est déclaré également optimiste, ce mardi, quant à un accord sur le rachat des activités de propulsion solide du groupe public SNPE. Safran souhaite faire l'acquisition des actifs de propulsion solide de SNPE, notamment utilisée pour les fusées Ariane, depuis plusieurs années.

Le rachat semble se préciser, Jean-Paul Herteman a déclaré "ces dernières semaines ont montré une progression assez significative donc j'espère pouvoir boucler le dossier dans les mois qui viennent". La reprise de SNPE Matériaux Energétiques (SME) s'inscrirait dans le cadre de la consolidation de la filière française de propulsion solide mais Safran souhaite obtenir des assurances au sujet des passifs environnementaux de la société.

En Bourse, le titre Safran avance de 1,08% à 19,10 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :