La Bourse de Paris repart à la baisse

 |   |  381  mots
Après son rebond de la veille, le CAC 40 évolue dans le rouge ce mercredi.

La Bourse de Paris repart à la baisse. Le marché, dont les volumes échangés sont très faibles, manque de force pour soutenir son rebond de la veille et évolue avec prudence. Le CAC 40, qui avait mis fin la veille à cinq séances consécutives de recul, ouvre en repli de 0,4% à 3.649 points.

Total, la première capitalisation du CAC 40, signe la plus forte baisse de l?indice parisien. Le titre recule de 0,93% à 38,98 euros. Les salariés de la raffinerie Total de Dunkerque ont repris les opérations de purge de gaz des installations, les syndicats n'ayant pas réussi à se mettre d'accord sur la poursuite de l'arrêt du travail.

Dans le sillage de la baisse des cours du brut, Technip cède 0,41% et Vallourec 0,45%. Le baril de WTI américain s?échange contre 75,52 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 76,46 euros.

Les valeurs bancaires évoluent également dans le rouge. BNP Paribas cède 0,8% et Crédit Agricole 0,57%. Société Générale perd 0,61% à 43,67 euros.

Hors CAC 40, Valeo se replie de 2,28% à 27,61 euros. Le représentant de Pardus Capital Management au conseil d'administration de l'équipementier automobile a démissionné, a annoncé mardi le fonds activiste. Ce départ s'inscrit dans le cadre des accords passés avec Valeo en mai 2008 prévoyant que le fonds américain se retirerait du conseil si sa part tombait sous 8%. Pardus a réduit fin mai sa participation dans Valeo à 14,9%, contre un peu moins de 20% jusqu'ici, puis a ramené celle-ci à 7,6%.

Concernant les changements de recommandation, Citigroup a abaissé son opinion sur Air France-KLM qui baisse de 1,71% à 10,90 euros. En revanche Goldman Sachs a relevé Bic qui gagne 2,04% à 57,96 euros.

Sanofi-Aventis enregistre la hausse la plus forte du CAC 40. Le titre avance de 0,51% à 45,41 euros. Un juge américain a reporté sa décision sur la possible interdiction d'un médicament générique du Lovenox, l'antithrombotique vedette de Sanofi-Aventis.

Hors CAC 40, le Groupe Eurotunnel s?octroie 2,79% à 5,96 euros. Le consortium au sein duquel l'exploitant du tunnel sous la Manche est allié à Goldman Sachs et à plusieurs fonds d'investissement est l'un des candidats à la reprise de la ligne ferroviaire britannique HS1, a-t-on appris mardi de plusieurs sources proches du dossier.

Concernant le marché des devises, l'euro évolue en baisse face au dollar. Il s'échange contre 1,2845 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :