Lucien Barrière : le prix et la date de l'introduction en Bourse

Le groupe hôtelier Lucien Barrière a communiqué, ce jeudi, la fourchette de prix d'introduction. Cette dernière a été fixée entre 16,10 et 19,60 euros. Le début des négociations sur le titre est prévu le 1er octobre.

2 mn

(Crédits : Reuters)

L'introduction en Bourse (IPO) du groupe hôtelier Lucien Barrière est lancée. L'offre débute ce jeudi et court jusqu'au 29 septembre. Le groupe détenu à 51% par la famille Desseigne-Barrière et à 49% par Accor a annoncé la fourchette de prix de son introduction en Bourse.

Elle a été fixée entre 16,10 et 19,60 euros, valorisant le groupe d'hôtels de luxe et de casinos entre 575 et 700 millions d'euros. Les analystes du secteur tablaient plutôt sur une évaluation supérieure, comprise entre 600 et 950 millions d'euros.

Le prix definitif de l'offre sera fixé le 30 septembre. Quant aux négociations sur Nyse Euronext Paris, elles débuteront  le 1er octobre.

L'offre porte sur un nombre de 15.227.587 actions existantes cédées par la société Accor, soit environ 42,61% du capital de groupe Lucien Barrière. La taille initiale de l'offre représente environ 245 à 298 millions d'euros sur la base de la fourchette indicative de prix.

A la Bourse de Paris, le marché n'a pas vraiment réagi ce jeudi, le titre Accor évoluant dans les mêmes variations que le CAC 40 (-0,88% à 26 euros à la clôture). Pourtant, cette IPO était très attendue par les opérateurs de marché car elle est jugée susceptible de relancer les introductions en Bourse, en berne depuis celle jugée décevante du groupe de maisons de retraite Medica.

De son côté, Accor qui va profiter de cette introduction pour sortir du capital (alors que le groupe de Dominique Desseigne se renforcera un peu, passant de 51% à 53%) a jugé que cette cession "s'inscrit dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur l'hôtellerie son coeur de métier" après avoir déjà scindé ses activités hôtelières et celles des services (regroupées dans la nouvelle société Edenred).

Dans son "document de base" déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers en juillet dernier, Lucien Barrière indique qu'il prévoit de réaliser une croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires d'au moins 5% par an sur les exercices 2009-2010 à 2012-2013, hors jeux en ligne (le groupe est présent sur secteur du poker en ligne via un partenariat avec la Française des Jeux). Il vise aussi un excédent brut d'exploitation en progression annuelle moyenne "à deux chiffres" au cours de la période, sur la base d'un montant de 115,3 millions au 31 octobre 2009.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.