Air France-KLM décolle en Bourse après ses bons résultats

 |   |  500  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La compagnie a dégagé au deuxième trimestre un résultat opérationnel nettement supérieur au consensus des analystes et a revu à la hausse ses prévisions pour son exercice décalé 2010-2011. Le marché a salué la nouvelle.

Comme prévu, Air France-KLM a publié de bons résultats semestriels. En revanche, moins attendu, la compagnie est parvenue au deuxième trimestre de son exercice 2010-2011 à dégager un résultat opérationnel de 576 millions d'euros, nettement supérieur au consensus des analystes qui tablaient en moyenne sur 377 millions d'euros. Ce résultat dépasse même la prévision la plus optimiste (536 millions d'euros).  L'an passé à la même époque, elle affichait des pertes opérationnelles.

Les investisseurs ont apprécié ces chiffres et tout particulièrement le relèvement de l'objectif de résultat opérationnel pour l'exercice 2010/2011. Les analystes de Natixis ont d'ailleurs revu leur objectif de cours en hausse de près de 20%, visant maintenant 18 euros contre 15,30 précédemment. En Bourse, le titre Air France-KLM s'envole de 5,7% pour signer une des meilleures performances du SBF 120.

Pour son premier semestre clos le 30 septembre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 14,8% à 12,37 milliards d'euros et un résultat d'exploitation courant de 444 millions au lieu d'une perte de 543 millions un an plus tôt. Le résultat net part du groupe ressort à 1 milliard d'euros contre une perte de 573 millions au premier semestre 2009-2010.

Sur le seul deuxième trimestre, il est limité à 290 millions en raison d'une provision passée à la suite de l'amende de 340 millions d'euros infligée par la Commission européenne pour entente sur les prix du fret. Sur cette période, le chiffre d'affaires, également en nette hausse, a atteint 6,649 milliards d'euros, soit une progression de 18,6% par rapport à la même période de l'an passé. Cette hausse est cependant surtout à mettre au compte de ce qu'on appelle dans le secteur la classe arrière qui pour Air France correspond à ses classes Voyageur et Premium Voyageur.

Fort de ces résultats, Air France KLM estime pouvoir terminer son exercice décalé 2010-2011 sur un bénéfice opérationnel de 300 millions d'euros. Le groupe se donne par ailleurs pour objectif de ramener son ratio d'endettement à 0,5 d'ici le printemps 2014 contre 0,92 au 30 septembre et de dégager un cash flow disponible supérieur à deux milliards d'euros sur les trois années à venir. A cette date, sa marge opérationnelle ajustée devrait dépasser 7%, selon ses nouvelles prévisions, contre 4,7% au premier semestre.

La performance d'Air France souffre désormais mieux la comparaison avec celles de Lufthansa ou de British Airways, ce qui n'était pas le cas auparavant. Au premier semestre, le résultat net s'élève à 1,03 milliard d'euros grâce à la cession d'actions dans Amadeus (290 millions d'euros sur le trimestre). Ce chiffre prend également en compte l'amende cargo infligée par Bruxelles, qui a obligé la compagnie à passer une provision supplémentaire de 127 millions d'euros.

Par ailleurs, la compagnie aérienne pourrait annoncer prochainement un nouveau partenariat en Inde et table sur l'entrée d'une autre compagnie aérienne du Moyen-Orient dans l'alliance Skyteam, a déclaré son directeur général, Pierre-Henri Gourgeon, lors d'une interview à La Tribune.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :