Le CAC40 se montre hésitant

 |   |  276  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Dans les premiers échanges, la Bourse de Paris se montre hésitante sur la tendance à adopter après les dernières évolutions de la crise de la dette Irlandaise. A 9h15 le CAC40 évolue proche de ses niveaux de la veille, en hausse de 0,03% à 3868,94 points.

Si la perspective de l?imminence d?un plan de sauvetage, de plusieurs milliards d?euros, financé conjointement par l?Union européenne et le FMI rassure les marchés, l'éventuel désaccord sur la hausse de la fiscalité irlandaise pèse sur la tendance. Hésitante la Bourse de Paris affichait une hausse symbolique de 0,03% à 3868,94 points à 9h15.

En échange d'un plan de relance de plusieurs dizaine de milliards, on parle d'une aide comprise entre 45 et 90 milliards d'euros, l'Irlande va devoir se résoudre à une hausse de la fiscalité, notamment de son impôt sur les sociétés dont le taux actuel est de 12,5%. Sujet sensible en Irlande, cette hausse laisse prévoir des négociations difficiles et retarder un accord.  Un budget de crise sera normalement présenté au vote le 7 décembre.
Par ailleurs le retour des craintes d'un durcissement de la politique monétaire de la Chine, occulté par la crise irlandaise, pèse également sur la tendance alors qu'aucun indicateur macroéconomique majeur pouvant focaliser les attentions des investisseurs n'est attendu ce jour.

Dans ce contexte, Alcatel Lucent s'adjuge 1,16%. La probabilité d'une augmentation de capital est, selon les analystes, de plus en plus probable. Le groupe doit en effet prendre dans les mois à venir des dispositions afin d'assainir son bilan. Au troisième trimestre, la société a de nouveau consommé de la trésorerie à un rythme soutenu.

EADS se replie de 0,09%. Airbus a annoncé avoir l'intention de demander à Rolls Royce un dédommagement complet pour compenser le manque à gagner et les surcoûts liés aux conséquences de l'incident grave dont a été victime un avion de Qantas


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :