Axel Springer met la main sur Seloger

 |  | 298 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Le groupe de médias Axel Springer a annoncé détenir 74,19 % du capital de Seloger.com à l'issu de l'Offre Public d'Achat. L'OPA sera rouverte pour une dizaine de jours.

Le groupe de presse allemand Axel Springer a réussi son offre publique d'achat sur SeLoger.com et contrôle à présent près de 75% du capital du groupe français de petites annonces immobilières sur Internet, a annoncé mardi l'Autorité des marchés financiers. Le gendarme de la Bourse a précisé que l'éditeur du tabloïd Bild était en mesure de détenir 74,19% de SeLoger - bien au-dessus de la barre minimale de l'offre, à 50% - et que l'OPA avait donc une suite "positive."

En Bourse le titre du groupe français ne réagit que peu. A la clôture, il gagnait 0,13 %.

"En tant que portail leader en France sur les annonces immobilières en ligne, SeLoger.com complètera parfaitement notre portefeuille de sociétés Internet à succès et nous permettra d'étendre notre position sur un des principaux marchés européens", a réagi dans un communiqué Mathias Döpfner, le directeur général d'Axel Springer.

Le groupe allemand a aussi indiqué que son offre serait rouverte pour une dizaine de jours de Bourse supplémentaires afin de donner un nouveau délai aux actionnaires pour apporter leurs titres. Axel Springer et SeLoger.com ont enterré la hache de guerre en janvier et mis un terme à la bataille boursière qui les opposait grâce à un relèvement de 12% du montant de l'OPA lancée par le groupe allemand.

Axel Springer a proposé de payer 38,05 euros par action pour SeLoger.com qui a en retour accepté de mettre fin à sa résistance et aux recours juridiques engagés contre cette offre. Le groupe allemand avait déjà réussi il y a quelques années à investir dans le net français en rachetant 80% du capital du site auFeminin.com.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :