Accor  : l'optimisme ne paie pas

Tout en reconnaissant pâtir pour ses prévisions de délais de réservation plus court, le groupe hôtelier français se dit confiant dans la poursuite de la reprise en 2011. Un optimisme que ne partagent pas par les investisseurs qui ont sanctionné le titre aujourd'hui.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Accor est confiant dans la poursuite de la reprise du cycle hôtelier en 2011 mais le contexte géopolitique l'incite à la prudence malgré l'augmentation, en ligne avec les attentes du marché, de ses ventes du premier trimestre.

Les bonnes performances trimestrielles du groupe français sont principalement liées à une croissance continue de la demande sur la plupart des segments de clientèle et à une progression du taux d'occupation, a expliqué Sophie Stabile, directrice des finances. "Le groupe reste confiant dans la poursuite du cycle hôtelier, principalement tiré par la demande, mais les incertitudes liées aux événements géopolitiques récents, au Japon, en Afrique et au Moyen-Orient, ainsi que l'environnement macro-économique incertain nous incite cependant a resté prudent", a-t-elle déclaré à l'occasion d'une téléconférence.

Des délais de réservation plus courts

Le chiffre d'affaires d' Accor a atteint 1.354 millions d'euros au premier trimestre (+5,5% en organique) au regard des 1.359,7 millions prévus par les analystes interrogés par Reuters.  Le segment haut et milieu de gamme (Enseignes Sofitel, Novotel et Mercure) a vu ses ventes croître de 5,7% à données comparables. La hausse de celle des hôtels économiques (Formule 1, Ibis, Etap Hotel) a été de 5,9% avec une remontée de 4,1% pour ceux des Etats-Unis (Motel 6).

Reste que ces performances ont été insuffisantes pour satisfaire le marché. Les investisseurs qui tablaient sur un chiffre d'affaires trimestriel de 1,36 milliard ont sanctionné le titre. Avec 3,99 %, celui-ci a enregistré la plus forte baisse du CAC 40.

Les tendances observées sur le mois d'avril sont "du même tonneau" que celles constatées sur le quatrième trimestre 2010 et sur le premier trimestre 2011 "principalement orientées par le taux d'occupation, plus que par les prix", a observé Sophie Stabile avant de souligner que les délais réservation étaient aujourd'hui plus courts que ceux observés historiquement ce qui limitait la visibilité du groupe sur l'année.

Sur les trois premiers mois de 2011, Accor a ouvert 6.600 chambres, un niveau record pour un 1er trimestre, principalement en Europe (44%) et en Asie pacifique (29%). Le groupe a toujours l'intention d'ouvrir 30.000 chambres en 2011.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.