Suez Environnement en tête du CAC 40

 |   |  446  mots
Copyright Reuters
Le groupe de services aux collectivités caracole en tête des plus fortes hausses du CAC 40 jeudi avec un gain de près de 4 %. Une bonne orientation qui tient aux résultats trimestriels publiés ce matin.

Suez Environnement a annoncé jeudi des performances supérieures aux attentes au premier trimestre, grâce notamment à une forte progression à l'international, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs pour la période 2011-2013.

De quoi donner des ailes au titres en Bourse qui s'apprécie depuis l'ouverture du marché de près de 4 % et caracole en tête des plus fortes hausses du CAC 40. Dans son sillage, Veolia Environnement est également bien orienté avec un gain de près de 3 %, soit la deuxième plus forte hausse de l'indice parisien.

Un trader basé à Paris souligne que les chiffres du premier trimestre sont ressortis au-dessus des attentes. "La prévision de moyen-terme, qui avait été jugée ambitieuse, pourrait s'avérer prudente", a-t-il ajouté. Pour sa part,  François-Xavier Archambault, analyste chez CM-CIC securities, a évoqué dans une note "une croissance nettement supérieure qu'anticipé sur la division propreté Europe".

Les objectifs, annoncés en février, incluent pour 2011 des progressions d'au moins 5% de son chiffre d'affaires et d'au moins 10% de son résultat brut d'exploitation (RBE), à changes constants, par rapport à 2010.

Le numéro deux mondial des services à l' environnement , qui a racheté l'espagnol Agbar en juin dernier, vise également pour cette année un résultat net part du groupe supérieur à 425 millions d'euros et un cash flow libre au moins égal à celui de 2010, tandis que son ratio dette financière nette/RBE devrait s'établir aux alentours de trois fois à la fin de l'année.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 3.514 millions d'euros au premier trimestre, enregistrant une hausse de 14,3% (+13,5% à changes constants), tandis que le résultat brut d'exploitation s'est établi à 592 millions, en croissance de 28,6% (+25,6% à changes constants).

Selon le consensus réalisé par Thomson Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat brut d'exploitation de 559 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 3.397 millions.

Dette stable

La marge brute d'exploitation s'établit à 16,8% contre 15,0%, grâce notamment à la prise de contrôle d'Agbar et aux économies de coûts réalisées dans le cadre du nouveau plan du groupe, dont la mise en oeuvre est "en ligne" avec l'objectif de 300 millions d'euros sur la période 2010-2012.

L'activité du groupe à l'international a bondi de 20,9% à 935 millions (+11,4% en organique) au premier trimestre, tandis que le segment Propreté Europe a progressé de 16,4% à 1.580 millions d'euros (+12,9% en organique) et la division Eau Europe de 5,8% à 993 millions (+1,6% en organique).

Sur la période 2012-2013, Suez Environnement vise des hausses moyennes d'au moins 5% de ses ventes et d'au moins 7% de son résultat brut d'exploitation, à changes constants.

La dette nette du groupe atteint 7.565 millions d'euros au 31 mars, stable par rapport à fin 2010, le ratio dette financière nette/RBE s'établissant ainsi à 3,06 fois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :