Zodiac Aerospace en tête du SBF 120

 |   |  257  mots
Copyright Reuters
Zodiac Aerospace a relevé sa prévision de chiffre d'affaires pour son exercice 2010-2011,et table désormais sur une hausse de plus de 20% à la faveur de la reprise du secteur aéronautique. Le marché a apprécié.

Zodiac Aerospace, qui anticipait auparavant une croissance de 15-20% de son chiffre d'affaires - toujours hors effet de change et acquisitions nouvelles - vise désormais un progression de plus de 20 % de ses ventes et a réaffirmé son objectif d'une marge opérationnelle courante à plus de 13% sur l'exercice.

Les investisseurs ont apprécié la nouvelle. Le titre qui se négocie 13 fois les bénéfices estimés pour 2011 par Factset a grimpé de 5,61 %, prenant au passage la tête du palmarès du SBF 120. A 57,57 euros, l'action est dorénavant à son plus haut historique.

"Comme notre troisième trimestre s'est plutôt bien déroulé et (...) nous met sur une bonne trajectoire sur laquelle on continue à prendre de l'avance sur notre plan à trois ans, on pense être à l'aise pour revisiter notre guidance de croissance", a indiqué Olivier Zarrouati, président du directoire de Zodiac, tout en précisant que l'Asie menait la reprise d'activité du groupe, suivie de l'Amérique et de l'Europe.

L'équipementier a réalisé un chiffre d'affaires de 2,024 milliards d'euros sur neuf mois (septembre-mai), en croissance de 30,7%, soit 16,5% en données organiques. "C'est surtout la branche Cabin Interiors qui continue à tirer l'activité du groupe. Son chiffre d'affaires progresse de 42,7% sur neuf mois, profitant de la reprise des livraisons dans les activités Galleys et Trolleys, dans les containers cargo et dans les intérieurs de cabine, ainsi que d'un niveau d'activité encore élevé lié aux systèmes sanitaires pour les projets ferroviaires chinois", a précisé Zodiac Aerospace dans son communiqué.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :