EADS s'envole sur fonds de rumeurs d'un contrat américain

Le groupe d'aéronautique et de défense profite des dernières rumeurs quant à la méga commande d'American Airlines AMR, mais également du relèvement des objectifs de cours de la part de deux intermédiaires.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Dans l'anticipation d'une commande d'American Airlines AMR pour Airbus et bénéficiant des perspectives favorables de l'avionneur après un cru exceptionnel au dernier salon du Bourget, EADS prend de la hauteur à la Bourse de Paris. En matinée, l'action du groupe européen d'aérospatiale et de défense grimpe de 2,65 % après s'ête envolé de 4,35% à 24,97 euros vers 10h15. Depuis le début de l'année, sa hausse atteint plus de 40%.

 

Selon des sources sectorielles, le conseil d'administration d'American Airlines pourrait voter ce mercredi une commande pouvant représenter plus de 20 milliards de dollars qui serait partagée entre Boeing, le traditionnel avionneur de la compagnie aérienne américaine, et Airbus, qui signerait ainsi son retour dans sa flotte. Selon le Financials Times, l'avionneur américain choisirait Airbus pour 250 appareils et Boeing pour 150 autres.

Par ailleurs, le titre bénéficie également de relèvements d'objectif de cours de la part de Deutsche Bank et d'Oddo Securities.

"Le titre devrait continuer de bénéficier d'un momentum favorable au S2 avec notamment deux salons en Chine et à Dubaï et d'une probable nouvelle annonce de relèvement de cadences en fin d'année", écrit Oddo, qui porte son objectif de 28 à 29 euros, tout en restant à l'achat. L'intermédiaire ajoute qu' EADS devrait également bénéficier d'une clarification de la situation du programme de long courrier A350 - dont Airbus a annoncé en juin le report d'une des trois versions - et d'une valorisation toujours attractive avec, sur une base 2012, un ratio valeur d'entreprise/Chiffre d'Affaires de 0,42 fois et un PER (ratio cours sur bénéfice)  de 11,2 fois.

De son côté, Deutsche Bank a de son côté relevé son objectif de cours de 24,5 à 26 euros, demeurant elle aussi à l'achat.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.