Pernod Ricard n'enivre pas le marché

 |   |  275  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le numéro deux mondial des spiritueux a fait état pour la première fois d'un bénéfice net dépassant le milliard d'euros sur l'exercice écoulé. Malgré tout, le marché n'a que peu réagi à cette annonce, le titre a abandonné 0,93 %.

Pernod Ricard a fait état jeudi d'une solide progression de ses résultats annuels 2010-2011 grâce à la vigueur de la demande asiatique et annoncé une réduction sensible de sa dette.

Le numéro deux mondial des spiritueux derrière le britannique Diageo a vu son résultat opérationnel courant atteindre 1,91 milliard d'euros, signant une croissance organique de 8% supérieure aux 7% qu'il avait anticipé début mai. Le résultat net est ressorti en hausse de 10% à 1,05 milliard d'euros.

Ces chiffres sont en ligne avec les attentes des analystes qui tablaient, selon le consensus Thomson Reuters, sur un résultat de 1,93 milliard et sur une croissance interne de 8% également.

Malgré tout, peu sensibles aux résultats d'entreprises aujourd'hui dans un contexte plutôt marqué par la macro-économie, les investisseurs n'ont que peu prêté attention à ces bons chiffres. La valeur s'est repliée de 0,93 %.

Le groupe, qui annoncera ses prévisions pour l'année en cours lors de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre, le 20 octobre, indique simplement que "le démarrage de l'exercice confirme la solidité de ses marchés".

Ses ventes annuelles ont atteint 7,64 milliards d'euros, signant une croissance interne de 7%, dont 1,74 milliard au quatrième trimestre (+6%). Le groupe annonce avoir ramené son ratio d'endettement net sur Ebitda à 4,4 au 30 juin, contre 4,9 un an plus tôt, et a confirmé viser un taux aux environs de 4 au 30 juin 2012.

Pernod , qui poursuit son objectif de désendettement depuis l'acquisition de la vodka suédoise Absolut, souhaite retrouver une notation financière "investment grade", contre BB+ aujourd'hui.

Choyant ses actionnaires, Pernod leur versera un dividende en hausse de 7,5% à 1,44 euro par action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :