Neopost en tête du SBF 120

 |   |  209  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
A l'occasion de la publication de son activité semestrielle, Neopost a relevé pour la deuxième fois cette année sa prévision de croissance de chiffre d'affaires 2011. Le marché a applaudi.

A la suite d'une accélération de sa croissance au deuxième trimestre, notamment grâce à la dynamique de l'Amérique du Nord, Neopost a relevé jeudi sa prévision de chiffre d'affaires annuel. Une annonce qui n'est pas passée inaperçue. Malgré une tendance franchement orientée à la baisse, le titre s'est adjugé 10,39 %, ramenant sa perte annuelle à  13,65 %.

Le fabricant de machines d'affranchissement pour le courrier, qui s'attend désormais à une croissance du chiffre d'affaires de 4% à 6% à taux de change constant en 2011 contre 3-5% auparavant, a confirmé viser une marge opérationnelle courante comprise entre 25,5% et 26% cette année.

Neopost a réalisé un chiffre d'affaires de 483,6 millions d'euros au premier semestre, en progression de 5,9% hors effets de change. Sur le seul deuxième trimestre, le rythme atteint 7,8%. L'Amérique du Nord, sa première division en termes de chiffres d'affaires, a réalisé une croissance de 8,2% à taux de change constants, faisant plus que compenser le recul de 0,8% accusé en France, le deuxième marché du groupe. Neopost , qui publie ses résultats semestriels le 27 septembre après la clôture de la Bourse, a clôturé en hausse de 1,65% à 51,0 euros, donnant une capitalisation de 1,68 milliard d'euros. Elle a chuté de 21,8% depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :