Suez Environnement pénalisé par une éventuelle sortie du CAC 40

 |   |  334  mots
Copyright Reuters
A l'occasion de la revue annuelle des composants de l'indice CAC 40, le conseil scientifique pourrait décider de sortir Suez environnement de l'indice CAC40 au profit de Safran. Le titre a plongé.

Selon les professionnels de la Bourse de Paris, Suez Environnement dont le cours a chuté lourdement depuis le début de l'été (-22 % en trois mois), pourrait sortir du CAC 40. La décision du conseil scientifique des indices était atendue en soirée en vue d'une entrée en vigueur le 16 septembre à la clôture.

Une éventualité qui a pesé sur le titre. L'action a décroché de 4,23 %, portant son repli annuel à 28,19 %.

"Il y a toujours la possibilité de ne rien faire. On l'a déjà vu en période de marchés difficiles, en mars 2009 par exemple, où le conseil scientifique des indices a choisi le statut quo alors que certaines valeurs avaient de très mauvais classements. Il n'aime pas trop tirer sur l'ambulance", indique Christophe Wakim, analyste quantitatif chez Exane BNP Paribas. "Mais je pense tout de même qu'il va faire quelque chose cette fois-ci dans la mesure où c'est leur revu revue annuelle" estime-t-il.

Selon le spécialiste, la sortie de Suez environnement devrait profiter à Safran, qui au vu des critères de capitalisation et de volumes échangés sur une année glissante semble être le meilleur candidat au remplacement du groupe de services à l'environnement.

Détenu à 30% par l'Etat et 16% par ses salariés, Safran a cédé 6,5 millions d'actions autodétenues sur le marché fin juillet, afin de porter la part de son flottant à plus de 50%. Sa capitalisation boursière s'élève à 11,6 milliards d'euros. A la clôture de la place parisienne l'action affichait un recul de 2,77 % sous le coup de prises de bénéfices après avoir grimpé de plus de 13 % sur les quatre séances précédentes.

Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 va également connaître une mise à jour de sa composition. Dans un communiqué de Stoxx Ltd paru jeudi Crédit Agricole et Alstom vont sortir de l'indice européen et remplacé par Inditex et Volkswagen. L'action de la banque verte a chuté de 7,38 % tandis que celle du conglomérat recule de 5,62 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :