Legrand porté par la hausse de ses objectifs

 |   |  157  mots
Le titre du groupe enregistre la plus forte hausse du SBF 120 après l'annonce d'un relèvement de ses objectifs de marge annuelle. Cependant, son bénéfice a été divisé par deux les neuf premiers mois de l'année et ses ventes ont baissé de plus de 15%.

Le leader français du petit matériel électrique voit l'avenir avec plus d'optimisme. Son PDG Gilles Schnepp annonce ce jeudi que l'objectif de marge opérationelle ajustée récurrente pour l'ensemble de l'année est désormais de "près de 17%" contre 14% jusque là visé.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, cette marge s'est établie à 17,9% malgré un recul des ventes de 15,7% à 2,674 milliards d'euros.

Le résultat net part du groupe sur la période est toutefois divisé par deux : de 292,5 millions à 199,2 millions soit une marge nette qui passe de 9,2% à 7,4%.

Le groupe a fortement réduit sa dette qui passe en un an de 2,053 à 1,523 milliard. Il affiche 465 millions de cash flow libre à fin septembre.

Dans l'ensemble, les marchés saluent un certain retour à la santé financière et font abstraction des performances réelles des derniers mois. Du coup, Legrand avance de 5,7% à 19,80 euros sur le SBF 120 et signe la principale hausse de l'indice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :