Rachat d'obligations pour Danone, le titre progresse

 |   |  271  mots
Le groupe d'agroalimentaire va racheter jusqu'à 1,25 milliard d'euros d'obligations pour restructurer sa dette. En Bourse, l'action Danone prend plus de 2%.

Danone rachète une partie de ses obligations pour réduire sa dette. Le groupe agroalimentaire a annoncé ce lundi le lancement d'une offre publique d'achat sur certaines de ses obligations. Objectif : "réduire sa dette brute, optimiser sa structure et abaisser son coût moyen dès 2010", indique Danone dans un communiqué.

Cette annonce profite au titre puisque l'action Danone progresse ce lundi de 2,36% à 43,58 euros àla clôture. La valeur a même touché un plus haut d'un an, à 43,66 euros.

Dans le détail de l'opération, "Danone invite les porteurs de titres obligataires à présenter à la vente contre paiement en numéraire et ce jusqu'à un montant nominal cumulé maximum de 1,25 milliard d'euros", précise le groupe.

L'offre d'achat débutera ce lundi et s'achèvera le 24 novembre. Les titres achetés seront annulés tandis que ceux qui n'auront pas été valablement soumis et acceptés resteront en circulation.

Toujours dans le but de réduire sa dette, Danone avait déjà bouclé fin juin une augmentation de capital de trois milliards d'euros. Le groupe a également démenti fin octobre des rumeurs d'acquisition du groupe américain d'aliments pour enfants Mead Johnson.

Des spéculations qui pourraient néanmoins être relancées alors que le groupe pharmaceutique américain Bristol-Myers Squibb a annoncé son intention de céder sa participation de 83% dans Mead Johnson qu'il a lancé sur le marché en février dernier. Selon le cours de clôture de 45,25 dollars de l'action Mead de ce vendredi, cette participation devrait représenter une capitalisation de 7,69 milliards de dollars soit 5,14 milliards d'euros.

(retrouvez le communiqué de Danone).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :