Wendel plus forte hausse du SBF 120

 |   |  302  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
L'action Wendel s'envole ce mercredi à la Bourse de Paris, la société d'investissement a annoncé mardi être en négociations exclusives pour la vente de sa filiale Deutsch, spécialisée dans les connecteurs pour environnements sévères.

Wendel est à l'honneur ce mercredi à la Bourse de Paris. Le titre de la société d'investissement spécialisée dans la prise de participations à long terme dans des sociétés industrielles et de services s'envole, de près de 10%, vers 11h ce mercredi, soit de très loin la plus forte hausse du SBF 120. Point de départ de l'engouement, l'annonce de l'entrée en négociations exclusives avec l'américain TE Connectivity pour la cession de sa filiale Deutsch.

Le prix d'acquisition se ferait sur la base d'une valeur d'entreprise de Deutsch de 2,1 milliards de dollars (1,57 milliard d'euros). Pour Wendel, le produit net de la cession s'élèverait à 954 millions d'euros, précise un communiqué du groupe qui anticipe une plus-value de 575 millions d'euros. 

"C'est sublime, c'est une très belle opération avec une valorisation supérieure aux attentes. C'est d'autant plus remarquable qu'il s'agit d'une société non cotée, et le marché se dit qu'il reste de très belles pépites dans le portefeuille de Wendel", commente un trader en poste à Paris

"Grâce à la réalisation d'une plus-value importante, cette opération permettra à Wendel de se doter de moyens ambitieux pour sa politique d'investissement et de poursuivre le remboursement anticipé de ses dettes financières", a déclaré Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel.

A l'occasion de la publication du chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois 2011, Wendel avait indiqué avoir remboursé par anticipation, début novembre 2011, 140 millions d'euros de dette avec appels de marge, d?échéance juillet 2013, réduisant ainsi à 1,54 milliard d'euros le solde de dette avec appels de marge contre 1,68 milliard en août 2011. "Depuis le début de l?année 2011, la dette financière brute a été réduite de 1,4 miliard d'euros", précisait le communiqué.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :