Carrefour avance ses pions en Chine

 |   |  396  mots
Malgré le ralentissement de la croissance et en dépit d'une concurrence féroce, Carrefour parvient à tirer son épingle du jeu en Chine et prévoit d'ouvrir 24 hypermarchés en Chine l'année prochaine après en avoir ouvert 21 en 2012.

Présent dans l'empire du milieu depuis 1995, le numéro deux mondial de la distribution devrait bientôt compter plus hypermarchés en Chine qu'en France (avec 200 points de vente.) Sur place, le marché reste difficile, les ventes ont reculé de 0,8% l'an dernier alors qu'à nombre de magasins constant, les ventes ont chuté de 5,7% sur les neuf premiers mois de 2012.

Mais depuis deux mois, « le chiffre d'affaires à magasins constants de Carrefour en Chine ne baisse plus et devrait augmenter en 2013 », a déclaré Georges Plassat, le président-directeur général du groupe de distribution français, cité jeudi par le quotidien Le Figaro. De fait, alors que la conjoncture reste morose en Europe, Carrefour doit trouver d'autre relais de croissance. Le courtier Nomura abaissait il y a peu sa recommandation sur le secteur européen des supermarchés à "neutre", contre "haussier" précédemment, en raison de « la baisse, voire de l'absence, de croissance des volumes dans les marchés européens développés, de la pression sur les marges et de l'affaiblissement des bilans ». Mais pour Carrefour, il s'agit avant tout de quitter les marchés sur lesquels il n'est pas leader.

Les cessions ont permis de redonner au groupe un peu de marge de man?uvre

Le redressement de Carrefour par Georges Plassat, arrivé il y a six mois à la tête du groupe de distribution, passe par des cessions en Malaisie en Thaïlande, en Indonésie et en Colombie. En six mois, ces cessions lui ont permis de redonner un peu de marge de man?uvre en levant 2,8 milliards d'euros. Une partie des fonds devra être consacrée au renforcement du bilan, qui a été fragilisé par les erreurs stratégiques de ces dernières années. A la fin juin, la dette nette de Carrefour s'élevait en effet à 9,63 milliards d'euros, ce qui représente plus de 2,5 fois l'excédent brut d'exploitation attendu par le consensus en 2012. Mais le groupe compte surtout investir, en Europe pour regagner le terrain perdu, ainsi qu'en Chine pour y poursuivre son développement et gagner des parts de marché. Pour Oddo Securities, Carrefour devrait au minimum augmenter ses investissements de 900 millions à 1,4 milliard d'euros par an pour assurer sa croissance à long terme.
La stratégie adoptée par Georges Plassat semble convaincre les marchés. Le titre s'adjuge 1,05%, à 18,79 euros.

  Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :