SSII : Une nouvelle année faste pour le secteur ?

 |  | 476 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : AFP)
Les résultats publiés depuis un mois par les sociétés de services en ingénierie informatique (SSII) sont quasiment tous d'excellentes factures et laissent présager d'une nouvelle année faste pour le secteur.

L'un des principaux acteurs du secteur, le groupe français Capgemini vient de publier les résultats de son premier semestre, qui ont agréablement surpris le marché. Le chiffre d'affaires a en effet augmenté de 8,3% à 5,15 milliard d'euros au premier semestre. Ces bons résultats s'expliquent par le dynamisme des régions d'Asie Pacifique et d'Amérique du Nord, mais aussi par un effet de change favorable. La SSII qui misait auparavant sur une croissance organique annuelle « quasi nulle » et vise désormais un taux de croissance à taux de change et périmètre constants supérieur à 1% pour 2012. Le résultat net part du groupe s'élève à 143 millions d'euros, en progression de 12,6% par rapport à celui réalisé au 1er semestre 2011.

Si le groupe français a profité d'un effet de change favorable, les américains IBM et Accenture qui eux, ont dû subir un effet de change défavorable, ne s'en tirent pas si mal n'ont plus.

La semaine dernière, IBM avait annoncé d'une baisse de son chiffre d'affaires trimestriel au deuxième trimestre, principalement due à la montée du billet vert. Mais si le CA est en baisse, le bénéfice est lui en hausse, témoignant l'aisance d'IBM à ajuster ses coûts au moment même où les entreprises sabrent dans leurs dépenses technologiques. IBM a alors relevé ses prévisions de résultats annuels, et dit désormais prévoir un bénéfice par action de 15,10 dollars contre 15,00 dollars un an auparavant.

Fin Juin, Accenture, qui clôture l'année au mois d'Août, avait déjà relevé son objectif annuel après avoir dévoilé les résultats de son troisième trimestre 2011/2012 en belle hausse.

Du côté des Small et Mid Caps françaises, il n'y a pas vraiment d'effet de change puisque les sociétés réalisent la majorité de leur chiffre d'affaires en France ou en zone euro. Pourtant, la santé de petites et moyennes SSII françaises est radieuse.

Alten a fait part en début de semaine d'une croissance de 12.8% de son activité (dont 64% est réalisé en France) et 8.8% hors effet de change.

Surtout, Akka Technologies a publié il y a 10 jours un chiffre d'affaires de 374 millions d'euros au 1er semestre 2012, en croissance de 66% par rapport à 2011. Si l'activité de la société est restée plutôt stable en France, où Akka réalise 60% de son activité, les résultats ont été porté par la filiale historique Akka Germany, qui progresse de 27% par rapport au 1er semestre 2011, et par des acquisitions externe.

Et la bonne santé des SSII se traduit dans leur cours de Bourse. Akka Technologies gagne même 175% sur la période, surtout aucun des titres cités ci-dessus n'est en baisse depuis le début de l'année, ni sur 3 ans.

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :