La Grèce et la France jouent avec le feu

 |   |  319  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Les Allemands étaient prêts hier à accepter des compromis sur des mesures de "croissance" pour l'Europe comme des project bonds ou une augmentation des moyens de la Banque Européenne d'Investissement. Mais la France a préféré la provoquer sur les euro bonds, le sujet le plus sensible en Allemagne. Du coup le sommet a été un échec total. La France et la Grèce jouent avec le feu.

 

LE FLOP EUROPEEN
AU delà du problème de la Grèce, la rupture de l'axe Berlin Paris est le souci majeur des investisseurs sur la zone euro. C'est cet axe qui avait permis de colmater les brèches. La France préfère, probablement pour des raisons électoralistes, jouer l'affrontement frontal. Elle n'en a pas les moyens. On n'impose rien par la force à un pays qui emprunte à deux ans à zéro pour cent.

 LA RECHUTE
La Grèce veut bluffer ? L'Allemagne a répondu que si la Grèce choisissait de sortir de la zone euro le 17 Juin, la zone euro organiserait sa sortie. Certains groupes d'experts se sont apparemment déjà mis au travail.

L'EURO AU PLUS BAS
Entre les perspectives de sortie de la Grèce, Grexit, et la rupture franco allemande sur fond de fanfaronnade Française sur les euro bonds, l'euro a chuté vers les niveaux de 1.25, son plus bas niveau depuis deux ans.

ET PENDANT CE TEMPS L'ALLEMAGNE
emprunte à zéro pour cent à deux ans, à 1.40% à 10 ans et à moins de 2% à 30 ans. Du jamais vu. Un cas unique.

TRES EDIFIANT
Le Parisien a sorti une étude sur les budgets de vacances prévisionnels en 2012 par ménage. Les ménages italiens vont baisser de 25% leur budget vccances, les Anglais vont maintenir le même budget, les Allemands vont l'augmenter de 10% et les Français vont l'augmenter aussi de 8.4%. Cherchez l'erreur....

LES INVESTISSEURS FACEBOOK
attaquent Facebook et les banques introductrices. Même si le cours de Facebook a, un peu, rebondi, après la débâcle des premiers jours de cotation, les investisseurs ne décolèrent pas. Et ils attaquent en justice. Ils n'obtiendront rien. Ils se sont fait arnaquer mais ils étaient consentants....

LA RETRAITE A 55 ANS?...
C'est le début mardi de la grande concertation sur les retraites. Les syndicats exigent que les promesses...

 

Lire la suite de cet article sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2012 à 10:36 :
"La baisse de l'Euro est une excellente nouvelle dont il faut se réjouir. Hausse du dollar, de la livre et du yuan : regain de compétitivité pour nos économies." exact c'est une très bonne nouvelle pour les exportation mais on va payer encore plus pour les grecs qui exporte très peu et le cout de toute nos importation va augmenter.
a écrit le 26/05/2012 à 17:05 :
Si la France emprunte à des taux historiquement bas c'est grasse à NS. Vous trouvez que nous n'avons pas assez de dette en France pour faire monter la dette en Europe ? Qui garantira la dette des autres si ce n'est les deux pays les plus forts de l'Europe, la France et l'Allemagne. Il serait irresponsable de créer les euro obligations aujourd'hui ».

a écrit le 25/05/2012 à 10:39 :
Est-ce que quelqu'un pourrait le faire taire ? La baisse de l'Euro est une excellente nouvelle dont il faut se réjouir. Hausse du dollar, de la livre et du yuan : regain de compétitivité pour nos économies. Ne jamais oublier que ce triste sire avait prédit l'attaque de la France le lendemain du 6 mai avec des taux en hausse. Résultat la France emprunte à des taux historiquement bas, aidée il est vrai par la situation grecque, espagnole et italienne !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :