Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Bourse de Paris a ouvert en hausse de 0,60%, le Dax en légère hausse de 0,36% et Londres reste fermée en raison du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Les Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, les investisseurs optant pour un peu d'optimisme avant une téléconférence des ministres des Finances du G7 consacrée à la crise en zone euro et dans l'espoir de mesures de relance de la part des banques centrales.

A l'ouverture, Paris affichait un gain de 0,60%, Francfort de 0,36%, Madrid de 0,80% et Milan de 0,80% également. Le marché londonien était encore fermé, comme la veille, en raison du jubilé de la reine, ce qui devrait réduire les volumes d'échanges sur les autres places européennes. En Asie, Tokyo a fini la séance en progression de 1,04%, également soutenue par les attentes de la téléconférence du G7.

Cette timide reprise sur les marchés peut être attribuée à "l'espoir quant à des solutions en Europe et une nouvelle relance aux Etats-Unis", selon Cameron Peacock, analyste chez IG Markets. Compte tenu de l'enlisement de la crise en zone euro et du ralentissement de la croissance mondiale, les investisseurs misent sur une action des banques centrales. Ces espoirs sont alimentés par une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) mercredi et plusieurs discours de responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) cette semaine.

Selon l'analyste, ces attentes pourraient être confortées par "la réunion d'urgence entre les ministres des Finances du G7". Les ministres vont s'entretenir mardi de la crise dans la zone euro et notamment de "la faiblesse de certaines banques" lors d'une conférence téléphonique, a indiqué lundi le ministre canadien des Finances, Jim Flaherty. Le contexte reste préoccupant, avec en particulier les difficultés du secteur bancaire en Espagne et la confusion politique en Grèce avant les élections du 17 juin.

L'agence de notation financière Standard and Poor's voit d'ailleurs "au moins une chance sur trois" que la Grèce sorte de la zone euro, selon un rapport publié lundi où elle relativise toutefois les risques de contagion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :