Les impôts c'est maintenant, la rigueur... en 2013

 |  | 309 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Comme on vous le disait hier, le projet de loi de Finances rectificatives pour 2012 a été voté avec au menu plusieurs hausses d'impôt dont l'abaissement de l'abattement sur les droits de succession ou le retour à l'ancien barème de l'ISF. La hausse des impôts promise aura donc lieu dès 2012 mais la rigueur promise ne commencera qu'à partir de 2013...

 FEUILLE DE ROUTE POUR 2013

Le premier ministre Jean Marc Ayrault a donc fixé la feuille de route pour les différents ministères, sur leur crédits et leurs effectifs pour 2013 mais aussi 2014 et 2015. Un recul de 7% des dépenses de fonctionnement qui va juste permettre une stabilité des dépenses générales de l'Etat avec probablement une baisse des effectifs. Pendant ce temps, nos impôts grimpent...

STOP AUX HAUSSES DE LOYERS

Autre reforme qui débute aujourd'hui, celle de l'encadrement des loyers, promesse de campagne de François Hollande. Les relocations et les renouvellements de bail sont désormais soumis à des règles strictes pour limiter les loyers dans les zones où le marché est tendu. 27 Agglomération sont concernées dont Paris, Lyon, Lille, Marseille mais aussi Forbach ou Beauvais

LE MARCHE PRUDENT HIER AVANT LES BANQUES CENTRALES

Fin de série de hausse hier pour le CAC 40. L'indice parisien a terminé à 3291.66 points en baisse de 0.87% dans l'attente des réunions des banques centrales qui débutent aujourd'hui avec la FED. Le marché n'a d'ailleurs pas réagi à quelques bons chiffres venus des Etats-Unis. Bons, mais qui pourraient aussi pousser la Fed à suspendre toute action monétaire. Réponse aujourd'hui

PARIS ET ROME ESPERE BEAUCOUP DE LA BCE

Si les investisseurs espèrent beaucoup de l'intervention de la BCE jeudi, il y en a 2 qui espèrent encore plus. Il s'agit de François Hollande et Mario Monti qui pour la Nième fois depuis les déclarations de Mario Draghi, ont affiché leur soutien à la BCE pour une action d'envergure, éventuellement coordonnées avec le FESF ou le MES.

ROMNEY ET LES PARADIS FISCAUX

Si Mitt Romney est actuellement en Pologne où il achève sa tournée internationale, c'est aux Bermudes que se joue un nouveau chapitre de son duel...

Lire la suite
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2012 à 15:01 :
travailler + pour payer + ! Super
a écrit le 01/08/2012 à 12:27 :
Niveau médiocre en grammaire (comme en économie...)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :