Le CAC repasse sous le seuil des 4200 points

Les marchés clôturent dans le rouge, effaçant l'intégralité des gains engrangés depuis la décision surprise de la Fed de maintenir inchangé son programme de rachat d'actif. Le Cac40 chute de 0,75% à 4172 points.

2 mn

Clôture en baisse sur le marché parisien. REUTERS
Clôture en baisse sur le marché parisien. REUTERS (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

MonFinancier

Après avoir salué du bout des lèvres la victoire écrasante d'Angela Merkel en Allemagne qui rempile pour un troisième mandat consécutif, les marchés ont finalement basculé dans le rouge et effacent l'intégralité de leurs gains engrangés depuis la décision surprise de la Fed de maintenir inchangé son programme de soutien à l'économie.

En dépit d'un discours rassurant du patron de la BCE et de bonnes nouvelles sur le front économique, avec par exemple une activité du secteur privé qui a connu sa plus forte expansion depuis plus de 2 ans en zone euro, le CAC abandonne 0,75%, à 4172 points avec 2,8 milliards échangés. Ailleurs, même tendance. Francfort cède 0,47%, à 8635points. Madrid redonne 0,8% et l'euro stoxx -0,73%. Londres perd 0,59%.

Incertitude sur la politique monétaire américaine

Une baisse des marchés que l'on peut tenter de justifier par le fait que les membres les membres de la Fed sont plus que jamais divisés sur le calendrier de sortie du programme d'assouplissement quantitatif ce qui alimente l'incertitude au moment où la dette des USA approche dangereusement le plafond légal.

Du coté des valeurs, Solvay s'empare de la tête du CAC et avance de 1,65%, à 114,30 euros alors que Bloomberg croît savoir que le groupe envisage une augmentation de son dividende.
Le secteur parapétrolier évolue en ordre dispersé avec Total qui signe l'une des plus forte hausse avec un gain de 0,79%, à 42,71 euros alors que le pétrolier confirme ses objectifs de croissance et la baisse de ses investissements en 2014.

L'euro toujours en recul

Vallourec se distingue également dans le vert avec un gain de 1,53% à 50,56 euros alors que Technip perd 2,98%, à 89,53 euros après avoir été déclassé d'"acheter" à "conserver" par Société Générale.  A la baisse se distinguent également Eramet et Safran qui dégringolent respectivement de 3,3% et 3,27%.

Sur le marché des changes, l'euro s'inscrit en baisse de 0,26%, face au dollar à 1,3490$ et cède 0,85% face au yen à 133,18 yens. Le billet vert dégringole aussi de 0,6%, à 98,73 yens. Le pétrole s'inscrit en très forte baisse avec un brent à 107,86$ et un WTI qui dégringole de 1,25% pour se négocier autour des 103,41$. L'once d'or limite son repli à 0,3%, à 1328$.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.