La Bourse de Paris démarre l'année 2021 dans l'allégresse, Londres (première séance hors UE) aussi !

 |  | 696 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : Charles Platiau)
Après la fin d'année 2020 qui a vu Wall Street faire tomber de nouveaux records lors de sa dernière séance annuelle, la Bourse de Paris saisit les bonnes opportunités pour démarrer la nouvelle année comme une fusée. Et les bonnes nouvelles du côté des Bourses européennes ne cessent d'arriver. Et, Londres pour sa première séance hors de l'Union européenne, ouvre en hausse de 1,54%!

[Article publié le 4.01.2021 à 9h, mis à jour à 9h35 avec Londres]

La Bourse de Paris a ouvert sa première séance de l'année dans l'allégresse lundi (+1,12%), les investisseurs conservant leur optimisme quant à une sortie de crise et un rebond de la croissance courant 2021 grâce au processus de vaccination.

À 9H00, l'indice CAC 40 avançait de 62,63 points à 5.614,04 points. Jeudi, la cote parisienne avait perdu 0,86% clôturant l'année 2020 sur un recul de 7,14%.

Déjà, une quarantaine de minutes avant l'ouverture, portée par un indicateur chinois encourageant en dépit d'un niveau de contaminations au Covid-19 qui reste préoccupant dans plusieurs pays du monde, on sentait la place de Paris frémir dans les starting-bocks, avec un contrat à terme sur l'indice CAC 40 qui avançait de 1,01%.

Pour rappel, lors de sa dernière séance de 2020, jeudi, la cote parisienne avait perdu 0,86%, affectée par l'annonce de nouvelles taxes américaines sur des produits de l'Union européenne. Sur l'ensemble de l'année, elle a affiché un recul de 7,14%.

Fin d'année en apothéose pour Wall Street

Wall Street a pour sa part conclu 2020 en apothéose, s'octroyant de nouveaux records lors de sa dernière séance annuelle.

"La pandémie a dominé toute l'année dernière mais la politique a eu une place centrale lors des derniers jours de 2020", avec un Brexit devenu effectif depuis le 1er janvier, rappelle David Madden, analyste pour CMC Markets.

Fin décembre, un nouveau plan de soutien à l'économie américaine a notamment obtenu le feu vert du président sortant Donald Trump.

Les investisseurs attendent les résultats définitifs des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité manufacturière dans les économies européennes en décembre.

En Chine, l'activité manufacturière s'est tassée le mois dernier mais reste à un niveau élevé, signe que la reprise de l'économie chinoise se maintient, selon l'indice PMI manufacturier Caixin-Markit.

En cé début d'année, "la crise sanitaire est encore au centre de l'attention", relève David Madden, observant que "le nouveau variant du coronavirus va faire les grands titres à court terme, tout comme la vaccination".

De nombreux pays durcissent les restrictions ou envisagent de le faire.

Aux Etats-Unis, où la pandémie ne faiblit pas, la campagne de vaccination monte en puissance et l'Inde a autorisé l'utilisation, "pour des situations d'urgence", du vaccin développé par AstraZeneca et l'Université d'Oxford et de celui de la firme indienne Bharat Biotech.

A partir de ce lundi, le vaccin développé par l'université d'Oxford et le groupe AstraZeneca sera administré au Royaume-Uni.

Les secteurs et valeurs à suivre... ou à surveiller

PSA : les actionnaires de PSA et Fiat doivent valider lundi leur union.

Lagardère (+2%° : après avoir obtenu un prêt garanti par l'État de 465 millions d'euros, selon le Journal officiel publié dimanche, l'action Lagardère gagne 2% en Bourse ce lundi 4 janvier 2021.

Pétrole: les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, emmenés par l'Arabie saoudite et la Russie, se retrouvent par visioconférence pour arrêter la quantité de brut à remettre sur le marché mondial le mois prochain.

Total: le géant pétrolier a évacué des employés du site gazier auquel il participe dans le nord du Mozambique, après une série d'attaques jihadistes à seulement quelques kilomètres du méga projet de 16,5 milliards d'euros. Par ailleurs, le Conseil d'Etat a rejeté jeudi un recours du groupe qui attaquait un décret de 2019 excluant les produits à base d'huile de palme de la définition des biocarburants bénéficiant d'un avantage fiscal.

Pour sa première séance hors UE, la Bourse de Londres euphorique

La Bourse de Londres évoluait en nette hausse de 1,54% lundi dans les premiers échanges, pour la première séance depuis la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen.

Peu après 08H00 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 99,81 points à 6.560,33 points. Le pays a officiellement quitté l'UE le 1er janvier au terme d'une période de transition et quelques jours après avoir conclu un accord de libre-échange avec son principal partenaire commercial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/01/2021 à 6:37 :
Bonjour je suis un jeune comorien vivant aux comores pour les etudes en management et vu la situation que mon pays traverse j aimerais soliciter une bourse militaire, pour les etudes de l armee dans ce pays dans le but de regagner l armee dans mon pays pour deffendre nos valeurs.
Pour cela comment proceder pour l obtention de cette bourse?

J'ai l'honneur de solliciter auprès de votre bienveillance une bourse militaire d'une durée de cinq ans.
En effet, je me nomme aux comores , je suis comorien et âgé de 23 ans détenteur d'un BAC A étudiant actuellement aux comores en management. Vu la situation que traverse mon pays j aimerais acquerir cette bourse dans le but d integré l armée dans mon pays et deffendre ma patrie et notre valeurs.
veuillez agréer s'il vous plait, l'expression de ma plus haute gratitude et l'aidee s'il vous plaît.
a écrit le 04/01/2021 à 9:36 :
"une série d'attaques jihadistes à seulement quelques kilomètres du méga projet de 16,5 milliards d'euros"

Non mais comment peut on être assez stupide pour envisager un projet de cette taille dans un pays d'une instabilité politique totale ? La vache, quelle honte...

Le déclin c'est sans fin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :