L'écart se creuse entre l'Europe et les Etats-Unis

 |   |  344  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Les taux européens ne suivent pas la hausse des taux américains.

Il va falloir qu'on revoie nos règles classiques de trading et d'investissement. On avait l'habitude de suivre aveuglément les marchés américains pour investir sur les marchés européens.

L'ÉCART DE TAUX D'INTÉRÊT
Par exemple sur les taux d'intérêt. Si les taux d'intérêt américains montaient, souvent les taux européens suivaient. Or ce n'est pas le cas depuis quelques jours. Les taux américains montent. Le taux de référence des emprunts d'état américains à 10 ans a même dépassé les 3.10% hier et pourtant les taux européens ne bronchent pas. Les taux allemands ont même un peu baissé hier. L'écart entre les taux américains et les taux allemands, on appelle cela le spread, a même atteint un niveau record. On n'avait pas vu un tel écart depuis la fin des années 80.

DES PERSPECTIVES DE CROISSANCE DIFFÉRENTES EN EUROPE ET AUX ÉTATS-UNIS
Cet écart est dû aux perspectives de croissance économique ?
En grande partie. Même si beaucoup prédisent un ralentissement de la croissance américaine, on en voit peu de signes pour l'instant alors qu'en Europe dernièrement les nouvelles économiques étaient plutôt inquiétantes. Surtout en Allemagne avec le ralentissement de la croissance au premier trimestre, de 0.3% contre 0.6% au dernier trimestre 2017, et dans toute la zone euro avec une croissance de 0.4% au premier trimestre contre 0.7% au trimestre précédent. L'objectif des 2% d'inflation s'éloigne en Europe et les perspectives de hausse de taux d'intérêt par la BCE aussi. Alors que la Banque centrale américaine elle, va continuer à remonter ses taux d'intérêt.

LA HAUSSE DU DOLLAR EXPLIQUÉE ?
C'est ce qui explique la hausse du dollar des derniers jours. En partie. On a toujours tendance à acheter une monnaie dont le rendement est supérieur....
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2018 à 22:50 :
Il a bossé chez Drexel Burhnam Lambert MF, il y a longtemps, et en a gardé une super culture taux.
a écrit le 17/05/2018 à 10:55 :
"En grande partie. Même si beaucoup prédisent un ralentissement de la croissance américaine, on en voit peu de signes pour l'instant alors qu'en Europe dernièrement les nouvelles économiques étaient plutôt inquiétantes. "

Ah vous savez ça commence à être inquiétant de ne pas se tromper, être aussi facilement prévisibles par un simple quidam s'est forcément être battu d'avance par la concurrence, alors quand en plus le concurrent est américain c'est mort.

Trump dispose d'une puissance politique que l'on avait plus vu depuis très longtemps dans ce pays, on voyait bien que Obama suivait les marchés financiers comme tout ces prédécesseurs engendrant des situations ubuesques au sein de l'économie mondiale dénoncées par trump.

JE pense que nous sommes tous d'accord pour dire que l'oligarchie financière américain s'est mise toute entière derrière son président de la république afin de régénérer les états unis, or avec la puissance politique de Trump il était évident que cela allait fonctionner.

La finance, propriétaire du monde, a besoin de guides, ces gens là n'étant motivés que par le court et très court terme ils ont besoin d'autres gens qui pensent à long terme à leur place or c'est le rôle du politicien. Mais un politicien faible on en fait ce que l'on veut cela ne sert pas à grand chose, par contre un politicien fort comme trump a une vision à long terme et entraine les possédants américains dans son sillage tandis que Mike le poulet sans tête s'entête à étripailler son peuple afin de lui soutirer toujours plus de blé, lesp oliticiens n'étant plus que des passes plts de l'oligarchie.

La leçon que nous donne TRump est d'une richesse incroyable, dommage que tout comme quand le sage montre l'horizon du doigt l'imbécile regarde le doigt, quand Trump montre nos faiblesses criantes du doigt, nos médias regardent sa moumoute.

"et c’est ce qui rend les marchés encore plus passionnants"

Et oui c'est fou comme dès qu'un politicien dense comme Trump entre en jeu, de suite la partie est bien plus passionnante hein ?

"Les taux italiens sont repassés au dessus des 2%, à 2.12% exactement, un taux qui reste malgré tout historiquement bas"

La finance n'a donc pas tant peur que ça d'une annulation de la dette, les italiens doivent en profiter pour avancer leurs pions dans ce dossier. Mais bon ils doivent être déjà achetés...

""Les ministres souffrent encore d'un gros déficit de notoriété"..."

Disons que nous savons déjà que le mac est le serviteur des riches alors que penser donc des serviteurs du serviteur ? Aucune issue n'est possible ils osnt condamnés à l'anonymat, ce qui franchement est plutôt une bonne chose même s'ils ne sont pas forcément capables de le comprendre.

"la France se livre à une "maltraitance latente et non assumée" de la vieillesse et particulièrement de ceux "ghettoïsés" dans les EPHAD "

Houla que de bonnes infos aujourd'hui ! Il y a des jours comme ça...

Les EHPAD sont hélas souvent les victimes de notre fonctionnement oligarchique faisant que du coup à la direction des ces établissements on y retrouve un fils de ou une maitresse de, totalement incompétent qui essaye de détourner le maximum de fric public ou bien au mieux délaissant totalement la gestion humaine car humains ne l'étant pas.

"45% des Français ne font jamais de sport (Challenges);"

Je pensais qu'on était majoritaire pourtant...

"Volkswagen ne sera pas présent au Salon de l'Automobile de Paris"

Peugeot n'était pas présent au salon allemand l'année dernière, nos constructeurs automobiles européens ne seraient ils pas mesquins par hasard ? Se tirant dans les pattes qui plus et mais ça on y est habitué...

"Échelle de mesure pour tous les jours, nous nous tromperons rarement en rattachant nos actes les plus courageux à la vanité, nos actes les plus médiocres à l'habitude et nos actes les plus mesquins à la peur." Nietzsche

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :