De nouvelles arrestations de militants dans le nord du Maroc

reuters.com  |   |  214  mots
De nouvelles arrestations de militants dans le nord du maroc[reuters.com]
(Crédits : Stringer)

RABAT (Reuters) - Les autorités marocaines ont à nouveau arrêté des militants impliqués dans les manifestations qui touchent le nord du pays depuis octobre, les plus importantes depuis le "Printemps arabe", ont dit mardi les avocats et les groupes de défense des droits de l'homme.

"Il y a des arrestations tous les jours", a déclaré Abdessadak Elbouchattaoui, l'un des près de 300 avocats à défendre le mouvement de protestation Hirak.

"En moyenne, il y a quatre arrestations par jour, parfois cela monte à dix par jour", a-t-il poursuivi.

Ce mouvement est né après la mort d'un poissionnier en octobre dernier, broyé dans une benne à ordure où il cherchait à récupérer sa marchandise saisie par la police.

Les manifestations qui ont suivi à Al Hoceïma sont les plus importantes depuis celles du "Printemps arabe" de 2011 qui avaient conduit le roi Mohammed VI à mener quelques réformes constitutionnelles.

La semaine dernière, 25 membres du Hirak d'Al Hoceïma ont été condamnés à 18 mois de prison ferme.

Déjà vives, les tensions à Al Hoceïma et dans la région du Rif se sont accrues avec l'arrestation fin mai du chef de file des manifestants, Nasser Zefzafi pour menace à la sécurité nationale.

(Samia Errazzouki; Arthur Connan pour le service français)

tag.dispatch();