Téléchargez
notre application
Ouvrir

Prison avec sursis pour l'occupation de la mosquée de Poitiers

reuters.com  |   |  210  mots

BORDEAUX (Reuters) - Cinq militants du mouvement d'extrême droite Génération identitaire ont été condamnés jeudi à un an de prison avec sursis pour avoir en 2012 occupée de manière spectaculaire la mosquée de Poitiers (Vienne), a-t-on appris de source judiciaire.

Quatre d'entre ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Poitiers pour provocation à la haine raciale ou religieuse et dégradation de biens appartenant à autrui. Ils font également l'objet d'une mise à l'épreuve de deux ans avec obligation d'indemniser les victimes parmi lesquelles des associations musulmanes.

Le cinquième prévenu n'a été condamné que pour complicité de provocation à la haine raciale".

L'association Génération identitaire, reconnue coupable de dégradations volontaires commises en réunion, devra payer une amende de 10.000 euros.

Le 20 octobre 2012, 73 militants avaient occupé la mosquée encore en chantier en lançant des slogans hostiles aux musulmans et avaient déployé sur le toit de la mosquée une grande banderole portant la mention "732, Génération identitaire" en référence à la bataille de Poitiers qui, en 732, avait vu le chef franc Charles Martel mettre fin à la progression des troupes musulmanes.

Ils avaient également détérioré des tapis de prière.

(Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)