Téléchargez
notre application
Ouvrir

Pyongyang veut des discussions directes avec Washington, dit Lavrov

reuters.com  |   |  279  mots
Pyongyang veut des discussions directes avec washington, dit lavrov[reuters.com]
(Crédits : Remo Casilli)

MOSCOU (Reuters) - Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a informé jeudi son homologue américain Rex Tillerson que la Corée du Nord souhaitait des discussions directes avec les Etats-Unis afin d'obtenir des garanties sur sa sécurité, rapporte l'agence de presse russe RIA.

Sergueï Lavrov a transmis le message au secrétaire d'Etat en marge d'une conférence sur la sécurité à Vienne.

"Nous savons que la Corée du Nord veut avant tout parler aux Etats-Unis de garanties sur sa sécurité. Nous sommes prêts à soutenir cela, nous sommes prêts à participer pour faciliter de telles négociations", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, cité par l'agence Interfax.

"Nos collègues américains, (y compris) Rex Tillerson, ont entendu (ce message)", a-t-il ajouté.

Mercredi soir, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a estimé que les manoeuvres militaires conjointes menées actuellement par les armées américaine et sud-coréenne conjuguées aux menaces de guerre préventive de Washington faisaient de la perspective d'un conflit dans la péninsule coréenne un "fait établi".

Dans le contexte de très vives tensions entre Pyongyang et Washington, alimentées par les échanges réguliers d'insultes et de menaces entre Donald Trump et Kim Jong-un, le président américain a plusieurs fois jugé inutile ces derniers mois de discuter avec Pyongyang.

Washington dit rester ouvert à des discussions si la Corée du Nord s'engage à renoncer à son programme nucléaire, une hypothèse maintes fois écartée par Pyongyang qui juge l'arme atomique vitale pour sa survie.

(Dmitry Antonov; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)