Téléchargez
notre application
Ouvrir

Weidmann (BCE) minimise l'hypothèse d'une prochaine hausse de taux

reuters.com  |   |  288  mots

FRANCFORT (Reuters) - La probabilité d'une hausse imminente des taux d'intérêt de la part de la Banque centrale européenne (BCE) est faible, a déclaré vendredi Jens Weidmann.

Les investisseurs ont commencé à croire à une hausse des taux dès décembre dans la zone euro après la publication jeudi du compte-rendu de la dernière réunion de la BCE. Dans ce document, la BCE évoque une prochaine évolution de son discours et de son pilotage des anticipations pour tenir compte de l'amélioration de la conjoncture, ce qui a été interprété par certains comme une volonté de la part de l'institut de Francfort de préparer les esprits à un prochain durcissement de sa politique monétaire.

Jens Weidmann, pourtant critique à l'égard de la politique ultra-accommodante de la BCE, a cependant minimisé vendredi les chances d'un relèvement imminent des taux de la BCE.

"En ce qui concerne les taux de la banque centrale dans la zone euro, le risque imminent d'un changement est faible pour le moment", a dit le président de la Bundesbank lors d'une intervention à Rottach-Egern, en Allemagne.

Jens Weidmann a répété son opinion selon laquelle la BCE devrait réduire plus rapidement son programme de rachats d'actifs, censé pour l'instant expirer en septembre. Il est néanmoins resté fidèle à l'engagement de la BCE, qui promet de maintenir les taux à leurs niveaux actuels longtemps après l'expiration de ce programme.

"La normalisation complète de la politique monétaire sera un long processus", a dit le président de la Bundesbank.

Ses déclarations ont fait baisser les rendements des emprunts d'Etat dans la zone euro.

(Francesco Canepa; Bertrand Boucey pour le service français)