Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les coulées de boue ont fait 18 morts en Californie

reuters.com  |   |  410  mots
Les coulees de boue ont fait 18 morts en californie[reuters.com]
(Crédits : Kyle Grillot)

MONTECITO, Californie (Reuters) - Les coulées de boue qui ont dévasté le sud de la Californie ont fait 18 morts, selon un nouveau bilan publié vendredi par les autorités tandis que les recherches se poursuivaient pour tenter de retrouver les personnes disparues.

Plus de 1.250 secouristes s'activent pour tenter de retrouver des survivants, en utilisant des drones, des machines au sol et des chiens renifleurs, indique le Bureau des services d'urgence du gouverneur de Californie.

La dernière victime retrouvée est un homme de 87 ans retrouvé vendredi à son domicile à Montecito, a indiqué le shérif du comté de Santa Barbara. Cinq personnes, âgées de 2 à 30 ans, sont toujours portées disparues, a-t-il précisé.

"Nous sommes encore très optimistes, on a du temps devant nous, même si notre créneau se réduit. Il y a de nombreux cas dans lesquels des personnes ont été retrouvées après une semaine", a déclaré Mike Eliason, porte-parole du service des pompiers du comté de Santa Barbara.

Le shérif du comté de Santa Barbara, Bill Brown, a toutefois émis l'hypothèse que des personnes considérées comme disparues ne se trouvaient pas sur les lieux au moment des coulées de boue et pourraient se signaler aux autorités.

Les coulées de boues ont été déclenchées mardi par de fortes pluies sur les collines dénudées par les incendies du mois dernier. Certaines zones ont été ensevelies sous plus de 4,5 mètres de boue, ce qui rend les recherches très difficiles.La beauté de la région et son accès facile à Los Angeles ont toujours attiré les personnalités du cinéma et du monde des affaires, comme l'animatrice de télévision Oprah Winfrey ou l'acteur Jeff Bridges, qui a fait savoir sur Twitter que sa maison à Montecito avait subi de gros dégâts.

Outre les maisons, des centaines d'autres bâtiments ont été endommagés, ont dit les autorités.

Les incendies en série de décembre ont brûlé toute la végétation qui maintenait le sol en place et ont déposé une couche cireuse sur la terre qui empêche l'eau de s'écouler en profondeur dans le sol.

(Alex Dobuzinskis, avec Keith Coffman à Denver, Chris Kenning à Chicago, Gina Cherelus et Peter Szekely à New York et Jon Herskovitz à Austin au Texas; Jean Terzian et Danielle Rouquié pour le service français)