Téléchargez
notre application
Ouvrir

Berlin, Rome et Vienne veulent coopérer sur la politique migratoire

reuters.com  |   |  265  mots
Berlin, rome et vienne veulent cooperer sur la politique migratoire[reuters.com]
(Crédits : Joachim Herrmann)

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne devrait s'allier avec l'Autriche et l'Italie sur les politiques à mener en matière de migration et de sécurité, a déclaré mercredi le ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer, dirigeant de l'Union chrétienne sociale (CSU) bavaroise.

Recevant le chancelier autrichien Sebastian Kurz, Horst Seehofer a précisé s'être entretenu avec le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, numéro un de la Ligue d'extrême droite.

Salvini "a souhaité que Rome, Vienne et Berlin travaillent ensemble au niveau des ministres de l'Intérieur sur les questions de sécurité, de lutte contre le terrorisme et de la question centrale de l'immigration", a expliqué Seehofer.

"J'ai accepté (...) et nous allons donc aller de l'avant", a ajouté le ministre allemand lors d'une conférence de presse à Berlin.

Sebastian Kurz, qui dirige à Vienne un gouvernement de coalition entre les conservateurs et l'extrême droite, a souligné la nécessité d'établir un "axe de tous ceux qui veulent lutter contre l'immigration illégale".

L'Italie a refusé le week-end dernier d'accueillir dans un de ses ports le navire Aquarius, affrété par l'ONG SOS Méditerranée, qui avait plus de 600 migrants à son bord. Finalement, l'Espagne a accepté de recevoir ces migrants.

Depuis 2014, plus de 1,6 million de demandeurs d'asile, dont beaucoup de musulmans, sont arrivés en Allemagne, ce qui a eu pour conséquence d'affaiblir le bloc conservateur d'Angela Merkel lors des élections de septembre dernier au profit du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD).

(Madeline Chambers et Tom Koerkemeier; Guy Kerivel pour le service français)