Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les USA veulent désarmer la Corée du Nord d'ici deux ans et demi

reuters.com  |   |  396  mots
Les usa veulent desarmer la coree du nord d'ici deux ans et demi[reuters.com]
(Crédits : Carlos Barria)

SEOUL (Reuters) - Les Etats-Unis espèrent parvenir à un "désarmement majeur" de la Corée du Nord d'ici deux ans et demi, a annoncé mercredi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à un petit groupe de journalistes.

Pompeo était à Séoul mercredi pour informer les responsables sud-coréens au lendemain du sommet historique qui s'est tenu la veille à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un.

Prié de dire s'il souhaitait accomplir un désarmement nucléaire pendant le mandat du président américain Donald Trump, qui se termine le 20 janvier 2021, le chef de la diplomatie américaine a répondu : "Oh oui, sans aucune doute. Absolument (..) Vous avez utilisé le terme majeur, désarmement majeur, quelque chose comme ça ? Nous espérons pourvoir parvenir à cela dans les deux ans et demi."

A Singapour, Trump et Kim sont parvenus à se mettre d'accord sur une courte déclaration qui a réaffirmé l'engagement de la Corée du Nord à travailler "à une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne".

"Je suis (...) persuadé qu'ils comprennent qu'il y aura une vérification en profondeur", a déclaré Mike Pompeo à propos des Nord-Coréens.

Il a précisé que l'accord mis en avant à Singapour ne contenait pas la totalité de tout ce sur quoi les deux pays s'étaient mis d'accord mardi à Singapour.

"La totalité de ce travail n'est pas apparue dans le document final. Mais, pour beaucoup d'autres positions pour lesquelles des accords ont été trouvés, nous n'avons pas pu les réduire à l'écriture. Ce qui signifie qu'il y a encore du travail à faire. Mais il y a eu beaucoup de travail fait, au-delà de ce qui peut être vu dans le document final qui sera la position d'où nous commencerons, quand nous reprendrons nos discussions", a déclaré Mike Pompeo.

L'ancien patron de la CIA a précisé que les discussions allaient reprendre avec la Corée du Nord très prochainement.

"Je ne sais pas exactement quel sera le moment de nos prochaines discussions avec les Nord-Coréens, je pense que ce sera assez rapidement après le retour de chacun chez soi."

"Je ne sais pas exactement quelle forme cela prendra, mais je pense bien qu'à un certain moment de la semaine prochaine, à peu près, nous commencerons nos rendez-vous."

(David Brunnstrom; Danielle Rouquié pour le service français)