Téléchargez
notre application
Ouvrir

Tunisie : Deux candidats hors système en tête de la présidentielle

reuters.com  |   |  303  mots
Tunisie: deux candidats hors systeme en tete de la presidentielle[reuters.com]
(Crédits : Muhammad Hamed)

TUNIS (Reuters) - Les premiers résultats officiels publiés lundi confirment l'avance prise par Kaïs Saïd et Nabil Karoui, deux candidats hors système, après le premier tour du scrutin présidentiel en Tunisie, qui n'a guère mobilisé l'électorat.

Après dépouillement de 27% des bulletins de vote en milieu de matinée, la commission électorale tunisienne plaçait le professeur de droit Kaïs Saïd (19%) et l'homme d'affaires Nabil Karoui (15%) en tête, devançant de peu Abdelfattah Mourou, le candidat du parti religieux Ennahda (13%).

Si ces résultats du scrutin de dimanche se confirment, Kaïs Saïd et Nabil Karoui, actuellement incarcéré pour fraude fiscale, se retrouveront face à face le 13 octobre prochain.

Vingt-six candidats étaient en lice dimanche - deux se sont retirés de la course, mais leur nom figurait toujours sur les bulletins.

Huit ans après la "révolution du Jasmin" qui avait donné le coup d'envoi du "printemps arabe", la Tunisie est le seul pays concerné à avoir connu une réelle transition démocratique, même si celle-ci demeure fragile.

La situation économique pèse aussi sur les Tunisiens, qui ont le sentiment que leurs conditions de vie se sont dégradées, sur fond de chômage de masse et de forte inflation qui plombent la candidature du Premier ministre Youssef Chahed et d'autres anciens dirigeants du pays.

Lors des élections municipales l'an dernier, seuls 34% des quelque sept millions d'électeurs tunisiens s'étaient déplacés.

A la précédente présidentielle, en 2014, la participation avait atteint les 63% des inscrits. Elle a été annoncée dimanche à guère plus de 45%.

(Tarek Amara et Angus McDowall, Nicolas Delame, Jean-Stéphane Brosse, Tangi Salaün et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Sophie Louet)