Téléchargez
notre application
Ouvrir

Trump, en meeting au Nouveau-Mexique, promet d'en faire un Etat républicain

reuters.com  |   |  382  mots
Trump, en meeting au nouveau-mexique, promet d'en faire un etat republicain[reuters.com]
(Crédits : Tom Brenner)

RIO RANCHO, Nouveau-Mexique (Reuters) - Le président américain Donald Trump, en meeting au Nouveau-Mexique lundi, s'est engagé à l'emporter dans ce bastion démocrate lors de l'élection présidentielle de novembre 2020.

Le dernier candidat républicain soutenu par le Nouveau-Mexique remonte à l'élection présidentielle de 2004. Lors du scrutin de 2016, Hillary Clinton avait devancé Donald Trump de huit points.

"Nous sommes ici parce que nous pensons réellement remporter cet Etat et en faire un Etat républicain", a déclaré Donald Trump devant une foule en liesse à Rio Rancho, une banlieue d'Albuquerque. "Nous allons faire campagne pour chaque vote et gagner le grand Etat du Nouveau-Mexique en 2020".

L'équipe de campagne de Trump entrevoit une brèche au sein de la communauté hispanique de l'Etat qui, disent-ils, voteront pour lui malgré sa ligne dure sur l'immigration, critiquée par les démocrates.

Lors du rassemblement de lundi, le président a affirmé devant ses sympathisants que sa cote était en hausse chez les électeurs hispaniques.

"Ils ne veulent pas que des criminels traversent la frontière. Ils ne veulent pas que des gens leur prennent leur emploi. Ils veulent cette sécurité et ils veulent le mur", a-t-il poursuivi, évoquant le mur à la frontière mexicaine, une promesse de sa précédente campagne.

Le Nouveau-Mexique est un Etat riche en pétrole et en gaz naturel et Trump a mis en avant son soutien à l'industrie des énergies fossiles, tout en dénigrant les démocrates, favorables aux énergies renouvelables.

"Tous les candidats majeurs chez les démocrates veulent éradiquer la production de pétrole et de gaz naturel. En d'autres termes, les démocrates veulent réduire à néant l'économie du Nouveau-Mexique", a asséné le président républicain.

Donald Trump a remporté la course à la Maison blanche en 2016 grâce aux votes des grands électeurs au sein du collège électoral des Etats traditionnellement républicains, mais aussi dans certains autres à tendance démocrate.

Son entourage explique vouloir que les votes des cinq grands électeurs du Nouveau-Mexique s'ajoutent aux 306 votes qu'il a obtenus lors du précédent scrutin. Pour être élu président, un candidat doit obtenir recueillir les votes d'au moins 270 grands électeurs sur 538.

(Jeff Mason; Arthur Connan pour le service français)