Téléchargez
notre application
Ouvrir

Grande-Bretagne : Les Tories veulent majorer le prix des biens immobiliers pour les non-résidents

reuters.com  |   |  270  mots
Grande-bretagne: les tories veulent majorer le prix des biens immobiliers pour les non-residents[reuters.com]
(Crédits : Pool)

LONDRES (Reuters) - Les ressortissants étrangers souhaitant acquérir des biens immobiliers britanniques devront s'acquitter d'une taxe supplémentaire de 3% du prix d'achat, selon un projet présenté vendredi par les conservateurs du Premier ministre Boris Johnson.

Cette mesure, destinée à empêcher que de puissants investisseurs étrangers fassent grimper les prix du marché immobilier, notamment à Londres, fait partie du programme de campagne présenté par les Tories en vue des élections anticipées du 12 décembre.

Boris Johnson, qui a succédé en juillet dernier à Theresa May à la tête du Parti conservateur et du gouvernement, a axé sa campagne sur sa promesse de réaliser le Brexit et d'avancer sur des réformes en matière d'éducation et de soins de santé notamment.

Les gouvernements successifs n'ont pas réussi à remédier à une pénurie de biens immobiliers qui a engendré une flambée de la valeur des propriétés, à la location comme à l'achat.

La réforme proposée par les Tories cible les sociétés et ressortissants étrangers qui ne sont pas résidents fiscaux en Grande-Bretagne, et elle pourrait permettre de lever 120 millions de livres sterling (140 millions d'euros) par an, selon le parti conservateur.

Le coût de l'immobilier à Londres et son système juridique en font une destination de choix pour les milliardaires étrangers - principalement russes et du Moyen-Orient - en quête de solides investissements.

Une note communiquée par les conservateurs fait part d'une étude selon laquelle 13% des nouvelles habitations londoniennes ont été acquises par des non-résidents entre 2014 et 2016.

(William James; Jean Terzian pour le service français)