Téléchargez
notre application
Ouvrir

La grève du 5 décembre est celle des régimes spéciaux, dit Macron

reuters.com  |   |  284  mots
La greve du 5 decembre est celle des regimes speciaux, dit macron[reuters.com]
(Crédits : Pool New)

PARIS (Reuters) - La journée de mobilisation du 5 décembre contre le projet de réforme du système des retraites est avant tout celle de salariés d'entreprises qui relèvent des régimes spéciaux, a estimé Emmanuel Macron vendredi, minimisant le mouvement à l'heure où la liste des participants s'allonge.

"Vous constaterez avec moi que le 5 décembre est quelque chose d'étrange (...), il va y avoir une mobilisation massive contre une réforme dont on ne connaît pas les termes exacts", a déclaré le chef de l'Etat français lors d'une conférence de presse à Nesle, dans la Somme.

"Cette mobilisation est avant tout la mobilisation de salariés d'entreprises qui relèvent des régimes spéciaux", a-t-il ajouté.

"Le gouvernement va mener ses travaux, les rencontres bilatérales, les rencontres multilatérales et le Premier ministre à l'issue de ce processus aura à annoncer les termes de la réforme dans son ensemble dans les semaines qui viennent", a-t-il précisé.

"C'est une réforme de responsabilité parce qu'elle sera lancée en mettant le système à l'équilibre", a ajouté Emmanuel Macron, alors que la CFDT a mis en garde jeudi contre une réforme purement "paramétrique".

A l'origine de l'appel à une grève "illimitée", les syndicats de la RATP (Unsa, CGT et CFE-CGC) et de la SNCF (CGT-Cheminots, Unsa ferroviaire, SUD-Rail, FO-Cheminots) ont été rejoints jeudi par la CFDT-Cheminots, et des organisations d'EDF (CGT, FO, Sud et la CFE-CGC).

La CFE-CGC a aussi annoncé s'associer à la journée de mobilisation interprofessionnelle organisée par la CGT, FO, FSU, Solidaires et les syndicats étudiants Unef, Fidl, MNL et UNL.

(Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)