Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Allemagne interdit le groupe néonazi "Combat 18"

reuters.com  |   |  255  mots
L'allemagne interdit le groupe neonazi combat 18[reuters.com]
(Crédits : Hannibal Hanschke)

BERLIN (Reuters) - Le ministère allemand de l'Intérieur a annoncé jeudi l'interdiction du groupe néonazi "Combat 18", fondé en Grande-Bretagne au début des années 90 et présent dans plusieurs pays européens, sur fond d'augmentation du nombre d'agressions antisémites et racistes dans le pays.

"Cette interdiction donne un signal clair : l'extrémisme de droite et l'antisémitisme n'ont pas leur place dans la société", a souligné le ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer, dans un communiqué publié quelques heures après des perquisitions menées dans six Länder contre des membres du mouvement.

L'Allemagne a été ébranlée en octobre 2019 par l'attaque d'une synagogue dans la ville de Halle, dans l'est du pays, par un homme qui a reconnu devant la justice avoir été poussé à agir par des idées antisémites et d'extrême droite.

Quelques mois auparavant, un homme soupçonné d'avoir des liens avec l'extrême droite avait été arrêté dans le cadre de l'enquête sur la mort par balle de Walter Lübcke, un membre du parti CDU de la chancelière Angela Merkel connu pour ses prises de position en faveur des migrants.

L'annonce de l'interdiction de Combat 18, dont le chiffre renvoie aux initiales d'Adolf Hitler (1 pour la lettre A et 8 pour le H), survient le jour du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz, où 1,1 million de personnes, dont 1 million de Juifs, ont été tuées.

(Paul Carrel, version française Marine Pennetier, édité par Simon Carraud)