Téléchargez
notre application
Ouvrir

Procès Weinstein : Mimi Haleyi décrit son agression dans l'appartement du producteur

reuters.com  |   |  411  mots
Proces weinstein: mimi haleyi decrit son agression dans l'appartement du producteur[reuters.com]
(Crédits : Gabriela Bhaskar)

NEW YORK (Reuters) - Mimi Haleyi, l'une des deux accusatrices du procès d'Harvey Weinstein, a raconté lundi comment elle avait été agressée sexuellement en 2006 dans une chambre de l'appartement new-yorkais de l'ancien producteur de cinéma.

Longtemps considéré comme l'un des producteurs les plus influents d'Hollywood, Harvey Weinstein, 67 ans, a décidé de plaider non coupable des chefs d'inculpation retenus contre lui, y compris ceux de viol et d'agression sexuelle.

Plus de 80 femmes, le plus souvent de jeunes actrices ou autres employées de l'industrie du cinéma, ont accusé Harvey Weinstein d'abus sexuels, commis sur une période de plusieurs dizaines d'années. Cette affaire a contribué à lancer le mouvement #MeToo, dans le cadre duquel plusieurs centaines de femmes ont publiquement accusé des personnalités masculines du monde du spectacle, de la politique ou d'autres domaines d'abus sexuels à leur encontre.

Harvey Weinstein réfute l'ensemble des accusations portées contre lui et affirme n'avoir eu que des relations sexuelles consenties.

Mimi Haleyi, une ancienne assistante de production âgée de 42, a déclaré devant le tribunal de Manhattan que Weinstein l'avait invitée dans son appartement à SoHo après qu'elle eut travaillé pour une de ses productions télévisées.

"A un moment, peu après l'avoir retrouvé là-bas, il s'est en quelque sorte approché et s'est jeté sur moi (...) Je me suis levée du canapé et j'ai dit 'Oh non, non, non", a-t-elle décrit.

Elle a dit s'être ensuite retrouvée dans une chambre, où l'ancien "mogul" l'avait jetée sur le lit et lui avait fait un cunnilingus, sans son consentement, après avoir retiré son tampon.

Peu après, l'un des avocats de Weinstein, Damon Cheronis, a interrogé Haleyi au sujet de ses contacts réguliers avec le producteur, plusieurs années après l'agression présumée, lui présentant des messages qu'elle lui avait envoyés et signés "plein d'amour".

Mimi Haleyi a répondu qu'elle était restée en contact avec Weinstein car il était influent dans l'industrie et qu'elle avait besoin d'un travail. "J'ai demandé du travail à de nombreuses personnes, dont Harvey Weinstein", a-t-elle déclaré.

Harvey Weinstein encourt la prison à perpétuité. Dans l'hypothèse où il était acquitté à l'issue de ce procès, il ne serait pas pour autant sorti d'affaire, d'autres poursuites ayant déjà été lancées à son encontre, aux Etats-Unis comme ailleurs.

(Brendan Pierson, version française Arthur Connan)